♣.

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dans une arène, tout le monde ne se bat pas forcément. [PV Elza]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phil Vif Argent

avatar

MESSAGES : 199
EXPÉRIENCE : 2582

Jeu de Rôle
— RELATION SHIP :
— MISSION :
— BLOC-NOTES :

MessageSujet: Dans une arène, tout le monde ne se bat pas forcément. [PV Elza]   Ven 24 Juin - 23:08

Philippe était encore sur une mission imprévue et improbable, comme il avait prit l'habitude depuis quelques jours. Les combats sur l'arène avait des enjeux colossaux dans certains cas, avec des paris monumentaux, seulement certaine personne n'aimait pas parier leur argent dans un combat dont le résultat pouvait être incertain et toutes les méthodes pour faire balancer la victoire vers un concurrent bien particulier était bon à prendre.

Bien sûr, le voleur n'était pas la pour permettre à l'un de ces tricheurs de préparer le prochain match, ce serait aller contre l'un de ses principes. Non, il devait trouver qui était responsable de toutes ces manigances qui avaient coûté très cher à son commanditaire, et au passage récupérer l'argent de ces triches dont une grandes parties serait à son profit, mauvaise habitude de voleur.

Tout en observant d'un oeil le combat qui se déroulait dans l'arène, ne comprenant toujours pas ce qui pouvait pousser des gens à se battre juste pour le plaisir et surtout de risquer leur vie bêtement, il suivait sa cible potentiel. Parmi les plus gros parieur, c'était l'un des seuls qui ne perdait que des petites sommes, mais qui en gagnait au moins cent fois plus en un seul match. Cet homme avait trouvé une très bonne combine au final et ne réveillait presque pas les soupçons car il acceptait de perdre régulièrement.

Après quelques minutes à suivre le parieur, il trouva enfin la loge de sa cible. Seulement, l'homme commençait à se douter de quelque chose et avait envoyer ses gardes du corps vers Philippe. Préférant éviter le combat, Phil n'était vraiment pas taillé pour sa, il choisi de faire demi-tour rapidement.

Dans sa précipitation pour échapper aux deux colosses qui le poursuivaient maintenant, il bouscula plusieurs personnes et finit même par tomber à la renverse en se cognant contre une femme. Par pure réflexe il se rattrapa à celle qui l'avait fait tomber en l'entraina dans sa chute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elza I. Scarlet

avatar

MESSAGES : 48
ÂGE : 24
EXPÉRIENCE : 2418

Jeu de Rôle
— RELATION SHIP :
— MISSION :
— BLOC-NOTES :

MessageSujet: Re: Dans une arène, tout le monde ne se bat pas forcément. [PV Elza]   Ven 24 Juin - 23:59

Je m'ennuyais ce jour là. Aussi m'étais-je dis : "Tiens et si j'allais faire un tour à l'Arène ? Cela faisait un moment que je n'y étais pas venue..." . Une fois arrivée je me rendis compte qu'en fait je n'avais pas vraiment envie de combattre. Qu'à cela ne tienne, je m'assis pour regarder les combats. Je n'étais pas assise depuis vingt minutes qu'une véritable montagne de muscles d'au moins trois mètres de haut (bon d'accord presque deux mètres disons) prit place juste devant moi. Je grommelais pour moi même. Il se retourna en me foudroyant du regard. Aie il m'avait entendue..... Je lui offrit mon plus beau sourire, espérant que cela allait marcher. (L'espoir fait vivre comme on dit.) Ça ne marcha pas. Pas même une seconde. Je me raclais la gorge d'air gênée et détournais le regard. Il haussa la masse impressionnante qui lui servait d'épaules et se tourna vers l'arène où un duel venait de débuter.

Je me dévissais le cou dans tous les sens pour essayer de ne serait-ce qu'entrapercevoir un combat. Peine perdue. Je me relevais brusquement d'un air agacée. Des plaintes montèrent de derrière mon dos. Je me retournais. Des parieurs. Apparemment je m'étais levée au moment crucial. Mais comment aurais-je pu le savoir.

Je me contentais de fusiller du regard les râleurs qui agitaient leurs sacs plein d'argent d'un air excédé en me faisant signe de me pousser. Je restais plantais devant eux juste pour le plaisir quelques minutes supplémentaires. Non mais ! Je partis donc.

Je circulais entre les gradins quand soudain un homme me bouscula. Il m'entraina dans sa chute. Je m'écrasais durement contre le sol, lui sur moi. Les deux sabres attachés en croix sur mon dos n'avaient pas contribué au "confort" de la chute. L'homme se remis aussitôt sur pied. Je me relevais à peine que j'aperçus deux colosses aux mines peu engageantes qui dévalaient les escaliers en fonçant droit......vers nous. Ils parcouraient la distance qui nous séparaient d'eux à une remarquables vitesse pour des hommes de ce gabarit. L'inconnu qui m'était tombé dessus m'attrapa par le poignet et m'entraina au pas de course dans son sillage.

Apparemment les colosses en avaient après lui. Assez surprenant car il ne semblait pas vraiment dangereux en fait. De constitution mince, il se faufilait avec agilité entre les spectateurs. Un voleur peu être ? Ou une personne qui se trouvait là au mauvais endroit au mauvais moment ? L'inconnu m'adressa un sourire désolé, toujours en courant. Les deux types baraqués comme des armoires à glace gagnaient du terrain....Au pire je les réduiraient en bouillie avec mes sabres. Ils ne semblaient pas franchement d'une intelligence rare. Plus de muscles que de cervelle. Ils ressemblaient plus à des gorilles qu'autre chose en fait....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil Vif Argent

avatar

MESSAGES : 199
EXPÉRIENCE : 2582

Jeu de Rôle
— RELATION SHIP :
— MISSION :
— BLOC-NOTES :

MessageSujet: Re: Dans une arène, tout le monde ne se bat pas forcément. [PV Elza]   Sam 25 Juin - 0:38

Philippe n'avait pas été très prudent sur ce coups, n'ayant presque pas prit de précaution pour se cacher ou ne serait ce passer inaperçu. Non, il y était allé franco en supposant que la foule ambiante suffirait à la dissimuler. Hélas, ce ne fut pas le cas, ce qui lui valu d'être ainsi poursuivit par deux hommes faisant le double de son gabarit chacun. On pouvait facilement s'imaginer ce qui resterait du voleur si jamais l'un de ces deux colosses lui mettait la main dessus, une idée peut réjouissante au final.

De plus, Philippe n'avait absolument rien d'un combattant, pas d'arme, pas de muscle, pas même une technique de combat un peu exotique, sauf si on considère la fuite et l'esquive comme un art de combat. Tout sa pour dire que la première chose que Philippe avait en tête était cette unique question, 'qu'est ce que je fous la?' . Il est vrai que quelque centaines de pièces d'or et autre monnaies étaient une très bonne raison, mais encore fallait il resté en vie.

Fuyant comme à son habitude les problèmes, le nombre de personnes sur les gradins l'empêchait de courir bien vite, sous peine d'une collision frontal, ce qui ne manqua pas comme de par hasard. Le voleur pouvait être le plus agile et adroit des hommes, il n'était pas pour autant devin ni voyant et n'avait pas la possibilité de voir à la fois devant lui et derrière. La collision se finit par une magnifique chute des deux personnes.

En se relevant, il remarqua que la dite femme avait un arsenal plutôt conséquent dans le dos. Il fallait que sa tombe sur lui, de bousculer une combattante plutôt qu'un simple spectateur. Néanmoins, cela était peut être bien sa chance pour se débarrasser de ceux deux poursuivants. L'entrainant avec lui dans sa fuite, il devait surtout gagner du temps.

Après quelques secondes de courses effréné, Philippe s'arrêta après avoir tourné dans un petit couloir menant vers l'arène.


Vous voulez gagner un peu d'argent facile ? Si oui aidez moi contre ces deux...

Philippe n'eut pas le temps de finir sa phrase que déjà les deux colosses venaient d'arriver dans le couloir. SAns perdre à sa répartit, il reprit aussitôt

Ha! messieurs, vous venez de tomber dans mon... Heu ... notre piège.

Aucun des deux hommes ne sembla vraiment croire le voleur qui pourtant essayait de ce montrer convaincant mais en faisait peut être un peu trop. Voyant que sa ne marchait pas, il soupira en reculant lentement, passant derrière la femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elza I. Scarlet

avatar

MESSAGES : 48
ÂGE : 24
EXPÉRIENCE : 2418

Jeu de Rôle
— RELATION SHIP :
— MISSION :
— BLOC-NOTES :

MessageSujet: Re: Dans une arène, tout le monde ne se bat pas forcément. [PV Elza]   Sam 25 Juin - 15:38

Enfin l'inconnu s'arrêta dans le petit couloir qui menait à l'Arène. Celui qu'empruntait les combattants. Il se tourna vers moi :

-Vous voulez gagner un peu d'argent facile ? Si oui aidez moi contre ces deux...

Les deux colosses arrivèrent à point nommés, comme si leur arrivée avait été répétée au millimètre. L'inconnu enchaina la suite de sa phrase sans se démonter :
-Ha! messieurs, vous venez de tomber dans mon... Heu ... notre piège.

Les messieurs en question haussèrent un sourcil moqueur, encore une fois dans un parfait ensemble. L'inconnu, voyant qu'il était complètement décridibilisé soupira et s'effaça derrière moi. Je me retournais vers lui et lui adressais un sourire gentiment malicieux.

- Laisse moi faire je vais m'occuper de ces deux là. Place aux professionnelles ! Puis, je parlais aux deux hommes en désignant la fin du couloir, Si ces messieurs veulent bien se donner la peine d'entrer dans l'Arène ....


J'attachais rapidement mes cheveux pourpres en une longue tresse. Pas par souci de coquetterie mais plutôt pour minimiser les prises potentielles.
Ils entrèrent dans l'arène. Je les suivaient de près, sabres au clair. L'inconnu s'était arrêté juste à l'entrée de l'arène.

Il apparut assez vite que j'avais un net avantage sur mes deux adversaires. Les deux colosses avaient pour eux leur force et leur nombre. J'étais plus rapide, plus agile et plus souple. Ils tentèrent une première attaque ensemble de leurs énormes épées. Trop lents. J'esquivais sans peine les deux coups qui auraient du me décapiter, plongeais avec vivacité sous la garde de l'un et dessinais une estafilade sanglante sur la cuisse de mon adversaire. Il grogna et repartis à la charge, tandis que son acolyte attendait son tour un peu en retrait.

Son épée croisa mon sabre. La puissance du coup encaissé fit vibrer ma lame. La puissance de mon adversaire était bien supérieure à la mienne, je ne pourrais pas endurer de pareils chocs très longtemps. Il fallait que je me dégage rapidement. J'accélérais le rythme. Encore. Encore. Jusqu'à ce qu'il ne puisse plus me suivre. Mon sabre décrivit une courbe étincelante en s'enfonçant dans son épaule, rendant son bras droit inutilisable. Il lâcha son épée. Je m'élançais pour terminer mon affaire quand mon pied dérapa sur un je ne sais quoi sur le sol. Je m'effondrais par terre.
Mon adversaire s'approcha de moi et m'attrapa par le col avec son bras gauche. J'eus alors une excellente idée. Sans chercher à me dégager je plongeais vers lui et passait sous ses jambes. Il me tenait toujours. Obligé de suivre le mouvement, son bras m'accompagna. Il se cassa la figure, l'épaule gauche démise. Un hors course.

Je cherchais le deuxième des yeux. Il avait disparu.... Et alors je le vis. Il revenait sur l'arène entrainant avec lui l'inconnu de tout à l'heure. Qui avait une épée sous la gorge...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil Vif Argent

avatar

MESSAGES : 199
EXPÉRIENCE : 2582

Jeu de Rôle
— RELATION SHIP :
— MISSION :
— BLOC-NOTES :

MessageSujet: Re: Dans une arène, tout le monde ne se bat pas forcément. [PV Elza]   Sam 25 Juin - 21:19

[pourrais tu éviter de faire trop de power gaming s'il te plait ? ]

Certes il n'était pas du tout crédible dans ce qu'il disait, mais pourtant, le voleur ne perdait pas son sourire moqueur qu'il avait habituellement. Il avait un véritable don pour se sortir de ce genre de situation d'une façon improbable, même si la, il 'abandonné' totalement la combattante à ses deux poursuivants sans la moindre honte.

Pourtant, à sa grande surprise, elle accepta volontiers de s'occuper des deux colosses dans l'arène. Sur le moment, Philippe se demandait si c'était parce qu'elle était vénale, folle, ou bien juste généreuse, voir peut être les trois à la fois. Quoi qu'il en soit, les deux hommes acceptèrent le défi avec un rire moqueur. Ils devaient surement ce dire qu'à deux contre une femme, se serait du gâteau.

Restant tout de même en dehors de l'arène, loin des combats, Philippe regarda la combattante se débrouiller à merveille. Elle avait un avantage conséquent sur plusieurs domaine, l'agilité et la vitesse principalement, mais la force lui faisait défaut.

Le voleur ne put néanmoins s'empêcher de faire des commentaires pendant le combat.


Ya pas à dire, elle est vachement rapidement celle la et puis elle a un avantage conséquent sur le publique par rapport à ses adversaire.... Mais ho faite, pourquoi je reste la moi ?

Restant fidèle à lui même, le voleur commença à repartir vers les gradins lentement pour que personne ne fasse attention à lui. Malheureusement, alors qu'il essayait de filer en douce, l'un des combattant, qu'il croyait occupé, l'attrapa par le col et la ramena dans l'arène. La présence de la lame non loin de sa gorge obligea le voleur de la repousser du bout des doigts.

Pourquoi tant de haine, surtout que je suis innocent à défaut d'être coupable. Et puis, tu pourrait blesser quelqu'un avec ton cure dent, moi le premier.

Bien que son sourire soit devenu un sourire forcé presque, Philippe dégrafa sa cape et se libéra de l'emprise du colosse. Ensuite, avec toute l'agilité et l'acrobatie dont il pouvait faire preuve, il passa dans son dos en passant entre ses bras et entre ses jambes, récupérant sa cape au passage.

Non mais, c'est ma cape, c'est perso donc pas touche .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elza I. Scarlet

avatar

MESSAGES : 48
ÂGE : 24
EXPÉRIENCE : 2418

Jeu de Rôle
— RELATION SHIP :
— MISSION :
— BLOC-NOTES :

MessageSujet: Re: Dans une arène, tout le monde ne se bat pas forcément. [PV Elza]   Dim 26 Juin - 23:05

A ma plus grande surprise, l'inconnu réussit à se libérer tout seul de l'emprise du deuxième adversaire. Ce n'était pas donné à tout le monde d'être doté d'autant d'agilité. Mais à vrai dire ce fut son inventivité autant que son agilité qui lui permirent de se dégager. J'étais impressionnée car faire preuve de créativité dans une situation critique était plus dur qu'on ne pouvait l'imaginer.

Grâce à un savant tour de passe passe il réussit à se couler entre les bras de l'homme et réussit même à attraper sa cape au passage. Je souris en entendant ce qu'il disait au colosse. De toute évidence sa cervelle n'était pas en retard sur le reste. Et il savait s'en servir.

Le pauvre colosse avait un air déboussolé assez réjouissant. Lui par contre, à sa décharge, on ne pouvait dire qu'il était franchement brillant.
Ce qui ne l'empêcha pas d'être furieux en voyant que sa" proie" (enfin ex proie maintenant) avait réussi à lui échapper. Il grogna avec rage. Je soupirais intérieurement. Cela devenait assez ridicule tout de même. Moi qui avais pensé qu'il était un peu plus futé que son partenaire. Le dit partenaire étant actuellement inconscient sur le sol en piteux état.

Apparemment il voulait connaitre le même sort. Enfin globalement. Disons que si la méthode utilisée ne serait sans doute pas la même, le résultat en revanche serait sensiblement identique. A savoir: un homme de plus dans les bras de Morphée. C'était la manière dont je voyais l'avenir proche en tout cas.

Je courais les quelques mètres qui me séparaient du colosse et me plantais devant lui. Je l'interpellais sèchement :
- Et moi qui croyais que tu étais un peu plus intelligent que ton....ami. Tu tiens vraiment à te retrouver dans le même état que lui ? Tu n'as pas l'air franchement plus doué pourtant. Abonner le combat est ta meilleure option. Tu devrais la saisir.

Il me foudroya du regard pour toute réponse. Il n'avait pas l'intention d'abandonner. Au contraire. Je haussais les épaules. Qu'il n'aille pas se plaindre après de ne pas avoir été prévenu.
- Bien. Si là c'est ce que tu veux.... Sitôt dit sitôt fait. Je partis à l'attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil Vif Argent

avatar

MESSAGES : 199
EXPÉRIENCE : 2582

Jeu de Rôle
— RELATION SHIP :
— MISSION :
— BLOC-NOTES :

MessageSujet: Re: Dans une arène, tout le monde ne se bat pas forcément. [PV Elza]   Dim 26 Juin - 23:39

Remettant sa cape comme si de rien était, s'éloignant tout de même de l'homme dont il venait de s'échapper par quelques tours de passe passe dont Philippe avait le secret, si on peut dire qu'il y avait un secret la dedans. Bien que libre, Philippe n'en menait pas large sur l'arène, lui qui n'avait jamais apprit à ce battre. Par chance, la femme qui avait accepté de l'aidé c'était déjà occupé de l'autre colosse, lui faisant mordre la poussière avec brio apparemment.

D'ailleurs, heureusement qu'elle avait fini avec l'autre car celui qui avait ramené le voleur dans l'arène semblait avoir de très mauvaise intention à l'égard de Philippe. Intervenant pour la seconde fois pour l'aider, elle s'interposa entre le colosse et le voleur et le menaça de le mettre dans le même état que son confrère, ce qui ne sembla pas l'inquiéter plus que sa.


Ouai, tu devrais renoncer sinon elle va te réduire en pièce en faisant un triple salto arrière et d'autre cabriole du même genre ... Enfin, je crois que c'est comme sa qu'on dit.

Philippe était resté bien caché derrière l'inconnue, restant à l'abri d'une attaque du colosse. Et pourtant, cela ne l'empêchait pas de menacer lui aussi l'homme qu'il avait fuit quelques secondes auparavant. Lâche et pleutre ? Tout a fait, Philippe n'avait pas honte de le dire, il était d'une couardise surprenante bien que ses répliques montrent le contraire.

Finalement, la combattante dont il ignorait tout, et surtout le nom reparti à l'assaut du second colosse. Pendant le combat, Philippe l'encouragea à sa manière, tout en se dirigeant vers celui qui était inconscient.


Allez, t'es la plus forte, qui que tu sois. Il fais pas le poids et son cerveau est un petit pois . Il est trop lent, et il est pas marrant. C'est trop fastoche et en plus il est moche .

Maintenant arrivé à côté de l'autre garde du corps, il vérifia rapidement que sa sauveuse était occupé et en profita pour lui voler quelques biens, pièces et autres objets pouvant lui rapporter une rétribution substantielle non négligeable. Bien sûr, il continuait d'encourager la femme au cheveux rouge mais d'une façon un peu moins intéressé car il était quelque peu occupé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elza I. Scarlet

avatar

MESSAGES : 48
ÂGE : 24
EXPÉRIENCE : 2418

Jeu de Rôle
— RELATION SHIP :
— MISSION :
— BLOC-NOTES :

MessageSujet: Re: Dans une arène, tout le monde ne se bat pas forcément. [PV Elza]   Ven 1 Juil - 22:39

L'inconnu se replia derrière moi tout en m'encourageant à sa manière. Une manière assez personnelle disons. Un triple salto arrière, rien que ça ? vous m'en direz tant! Tous les matins avant mon petit déjeuner j'en faisais une bonne petite série, rien de tel pour se mettre en forme et hop en route pour la journée ! Non sérieusement....
Il enchaina sur une autre phrase encourageante, une sorte de petite contine à elle toute seule. C'était du grand n'importe quoi, mais c'était drôle. J'aimais bien son humour un brin ironique et provoquant. Je réprimais un éclat de rire qui pointait le bout de son nez, ce n'était pas franchement le moment.

A la place je me mis en garde. Et me concentrais. Je m'enfermais dans une bulle de silence comme durant chacun de mes affrontements. Le monde s'était brusquement tu pour moi. Acclamations ou huées de la foule, je ne les entendaient plus. Si l'inconnu me parlait je ne l'entendais plus. Comme si le temps s'était arrêté. Silence absolu. Silence seulement rythmé par les battements de mon cœur et le bruit de ma respiration. Et ceux du colosse. Il n'existait plus qu'une seule chose au monde pour moi en cet instant : mon adversaire. Je le jaugeais du regard pendant une fraction de seconde. Il était la copie conforme de son infortuné acolyte: un tas de muscles. Des bras et des jambes puissantes et épaisses. A la fois bien plus grand et bien plus fort que moi. Un minotaure contre....un nain ? Quelque chose comme cela. Enfin c'était l'impression que je me faisais.

Sans plus tergiversé, je fonçais à sa rencontre. Il m'attendais. Je parais le premier coup. Comme pour mon précédent adversaire, la puissance mise dans ce coup fit légèrement trembler mes bras. Encore quelqu'uns de ce genre et je n'aurais plus la force de dévier. Dangereux.
Je dégageais mon sabre. Je devais éviter ses attaques. Être là où il ne m'attendais pas. Le surprendre. Concentrée j'appliquais la même technique qu'avec l'autre. J'accélérais le rythme de mes passes. Peu à peu je pris l'avantage. Il n'arrivait plus à suivre. Je lui assenais un coup de taille qu'il ne put éviter, traçant une ligne de feu sur son abdomen. Un peu moins profonde que prévue malheureusement. Sa masse musculaire compacte avait un peu atténuée le coup, mais au moins je l'avais suffisamment blessé pour limiter ses mouvements.

Il faillis en lâcher son épée, mais la conserva finalement en main. Profitant de sa baisse de concentration, je me rapprochais et lui assénais un coup de pied fouetté bien sentie dans le foie. Celui là il le senti bien passer à en juger par sa grimace. Je l'achevais en me glissant derrière lui. J'avais remarqué un détail assez intéressant sur son acolyte. J'étais curieuse de voir si celui là avait le même genre de chaussures. Oui, le même. Je tranchais les deux tendons d'achille apparents de mon adversaire. Il s'effondra. Il ne pourrait plus marcher avant un bon moment. Oh bien sur, j'aurais pus les tuer tous les deux mais franchement à mon avis autant éviter, si possible, de donner la mort.

Sans accorder un regard de plus au colosse qui gémissait de douleur, (Les tendons d'achille sont connus pour être particulièrement douloureux), je secouais mon sabre pour le débarrasser du rouge qui en tentait la lame et le rangeais dans son fourreau. Le son autour de mon moi était revenu. Je me tournais vers l'inconnu:

-Et voilà, travail accompli monseigneur, dis-je malicieusement en inclinant le buste de quelques centimètres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil Vif Argent

avatar

MESSAGES : 199
EXPÉRIENCE : 2582

Jeu de Rôle
— RELATION SHIP :
— MISSION :
— BLOC-NOTES :

MessageSujet: Re: Dans une arène, tout le monde ne se bat pas forcément. [PV Elza]   Dim 3 Juil - 16:26

Une fois qu'il eu récupéré ce qu'il pouvait sur le corps inanimé du premier colosse, Il l'observa un petit peu plus pour voir dans quel état il avait été mit par la guerrière au cheveux rouge. En tout cas, de ce qu'il pouvait voir, il était totalement hors d'état de nuire pour un certain temps, et il resterait inconscient surement un moment. C'était totalement incroyable qu'une personne si petite et frêle puisse faire autant de dégât sur quelqu'un pensa le voleur. Mais bon, il pouvait parler, lui qui était capable de bien des choses malgré son apparence jeune et sympathique.

Quoi qu'il en soit, il reporta son attention sur le combat qui se déroulait juste à côté. Encore une fois, la jeune femme faisait preuve d'une impressionnante agilité et le second colosse termina après quelques secondes de plus, dans le même état que son confrère. C'était une bonne chose pour le voleur qui pourrait terminer son travail sans être de nouveau dérangé, à ceci près qu'il ne passerais peut être plus totalement inaperçu après son passage dans l'arène même s'il n'avait rien fait.


Merci beaucoup pour votre aide, je vais pouvoir reprendre ma mission en toute tranquillité grâce à vous. D'ailleurs, en ce qui concerne votre récompense, je ne l'aurais qu'une fois ma mission terminé.

Phil lui sourit tranquillement, tout en quittant l'arène. Il n'était pas à son aise ici, au milieu de ce lieu de combat et de souffrance. Maintenant, la question, c'était, comment réussir à s'en sortir sans rien donner à sa sauveuse mais en restant en vie. Bon ok, il pouvait bien se permettre de lui donner un peu de l'argent qu'il allait récupérer de sa cible, mais il restait un voleur dans l'âme, et quelque peu égoïste aussi .

Seulement, à peine fut il sorti de l'arène que d'autre hommes les attendait, lui et la femme. Philippe resta immobile devant ce groupe de cinq personnes.


Heu ... Jocker ? Non sérieux, j'ai rien à voir dans l'état de vos copain.

Je me fiche de savoir qui à fait quoi, notre chef veux vous voir, tous les deux et maintenant.

Je sais pas pourquoi, mais je sens que je vais pas aimer la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elza I. Scarlet

avatar

MESSAGES : 48
ÂGE : 24
EXPÉRIENCE : 2418

Jeu de Rôle
— RELATION SHIP :
— MISSION :
— BLOC-NOTES :

MessageSujet: Re: Dans une arène, tout le monde ne se bat pas forcément. [PV Elza]   Jeu 7 Juil - 23:01

L'inconnu me sourit, m'assurant que j'aurais la récompense qu'il avait promis au début du combat une fois qu'il aurait finis sa mission. A vrai dire je m'en fichais plus ou moins, je m'étais surtout battu car je m'ennuyais ferme. Mais bien sur je n'irais pas cracher sur de l'argent non plus. Le fait qu'il soit en mission était plus intriguant par contre. Mission de quoi? Pour qui ? Dans quel but ? Il n'était peu être pas si innocent que cela finalement. Les deux malabars avaient peu être eut une raison valable de le poursuivre après tout. Mais comment savoir ? Allait-il me dire la vérité si je lui posais la question ? Rien n'était moins sur.....

Même si ce n'était pas vraiment mes affaires après tout je lui emboitais le pas quand il sortait de l'arène. Je voulais lui poser la question. Quel vilain défaut la curiosité. Mais bon on disait aussi qu'elle était signe d'intelligence. Je préférais cette dernière hypothèse bien entendue. Il est tellement plus commode de se croire intelligent quand on s'apprête à commettre une action stupide par curiosité. Enfin bref. Je lui emboitais le pas donc. Malheureusement, ni lui ni moi ne pûmes allez bien loin. En effet, sitôt sortis de l'arène un groupe de cinq hommes nous attendais. L'air pas très contents. Oups. Je m'arrêtais net. Apparemment ils faisaient partis de la même bande que ceux que j'avais combattus quelques minutes plus tôt.
L'inconnu prit la parole, échangeant quelques mots avec eux :
-Je me fiche de savoir qui à fait quoi, notre chef veux vous voir, tous les deux et maintenant.

-Je sais pas pourquoi, mais je sens que je vais pas aimer la suite.

J'étais absolument d'accord avec lui. Je sentais que la suite n'allait pas mais alors pas du tout être à mon goût non plus. Mais je n'eus d'autre choix que de les suivre puisque deux d'entre eux m'immobilisèrent tandis qu'un troisième délestait mon dos de son armement. Je n'arrivais pas à me dégager de leur emprise. Ils étaient beaucoup plus fort que moi. Je me résolu donc à les suivre. En réalité ils me portaient presque. Ils me trainèrent ainsi jusqu'à la sortie du bâtiment. Je ne voyais même pas ce qui était arrivé à l'inconnu. Je décidais de n'utiliser mon don sur le métal qu'en dernier recourt. Quand la situation serait intenable.

C'est là que je compris mon erreur. Nous étions arrivés là où se tenait le chef. Mais il n'était pas tout seul. Il y avait cinq autres hommes de mains. Je serrais les dents. J'avais été idiote. J'aurais du utiliser le métal tant que je le pouvais encore. Maintenant ils étaient trop nombreux. Le chef s'avança. Presque aussi large que haut, il était encore plus grand que ses complices. Sa peau était barrée de cicatrices. Il se pencha vers moi. Toujours solidement immobilisée, je ne pouvais pas bouger.

-Ton nom.
Je ne répondis pas. Me contentant de le fusiller du regard. Une gifle qui m'aurait sans doute projetée à terre- si je n'avais pas été maintenue immobile par les deux hommes de main- embrasa ma joue. Un goût métallique emplit ma bouche. Je lui crachais un peu de sang au visage. Son poing me cueillit au niveau de l'estomac, me coupant le souffle. Je regrettais d'avoir laissée mon armure dans la chambre de l'auberge. Mais après tout mon identité n'était pas vraiment d'une importance capitale non? Ce n'était pas un secret.

- .....Elza Scarlet. J'aurais bien ajouté "espèce de gros porc" mais je présentais que ce n'étais pas vraiment conseillé dans ma situation actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil Vif Argent

avatar

MESSAGES : 199
EXPÉRIENCE : 2582

Jeu de Rôle
— RELATION SHIP :
— MISSION :
— BLOC-NOTES :

MessageSujet: Re: Dans une arène, tout le monde ne se bat pas forcément. [PV Elza]   Ven 8 Juil - 9:48

La situation c'était quelque peu empiré avec l'arrivé inattendu des cinq hommes devant l'entré de l'arène. Surtout qu'on pouvait assez facilement voir qu'il faisait parti du même groupe que les deux qui gisait au sol grâce à la guerrière aux cheveux rouge. Philippe savait bien qu'un passage dans l'arène serait tout sauf discret et cela n'a pas raté, ils avaient été repéré par le chef de ce groupe, la cible du voleur soit dit en passant.

Alors que les évènements allaient de mal en pis, Philippe y trouva tout de même son compte quelque part. C'était un moyen inespéré d'approcher ce tricheur. Seulement, il serait bien entourait et toute tentative pour s'enfuir où même lui prendre quoi que se soit reviendrait à signer son arrêt de mort. Enfin, c'était vrai si Philippe n'avait pas prit quelques précaution avant de venir, précaution qu'il voulait économiser autant que possible car très cher à obtenir.

Pendant que la guerrière se faisait attraper sans la moindre douceur, Philippe évita de se faire attraper plusieurs fois, énervant les deux hommes de main au point qu'il voulurent le frapper. Faisant signe de temps mort, Philippe fit arrêter le coup du colosse.


Stop .... On est pas obligé d'en arrivé la, hein ? C'est bon je vous suis, mais j'ai pas envie que vous me touchiez bande de pervers.

Hélas, l'insulte fut de trop et le coup parti quand même, assommant totalement le voleur. Il fut alors trainé sans aucune précaution dans le bâtiment avec la guerrière vers la loge du chef de ce groupe, un ancien mercenaire était devenu un des grand champion de l'arène et c'était reconverti avec le temps.

Ne revenant à lui que pendant que la guerrière se faisait copieusement molesté, le réveil du voleur fit changer de cible à l'homme aux multiples cicatrices.


C'est donc Philippe Vif Argent qui fut envoyer pour m'espionner. J'espérais quelqu'un d'un peu plus sérieux, un véritable espion et pas sa.

Je ne suis pas si mauvais si on t'a parlé de moi. Et puis, je trouve ton idée de truqué les combats très bien pensé. Qui irait soupçonnait un parieur qui perd régulièrement, même si ce ne sont que des petites sommes. Seulement, il y a des gens qui aime pas perdre leur argent de cette façon.

Personne n'ai au courant, dans le pire des cas, ils ont des doutes mais sans preuve ils ne peuvent rien contre moi. Preuve qui vont disparaitre avec votre mort à tout les deux... Tuez la, je m'occupe de ce gringalet.


L'ancien combattant prit une épée et s'approcha du voleur qui venait d'être lâché par les deux colosses qui le tenaient juste avant. Affichant un large sourire, le voleur était maintenant totalement libre de faire ce qu'il voulait. Choisissant la fuite pour le moment, il courut vers la guerrière dont la plupart des hommes de mains c'était approché d'elle. Il passa au dessus d'un des colosses et jeta au sol une fiole contenant un liquide violacé. En ce brisant, un gaz s'échappa et Philippe eu juste le temps de prendre une grande inspiration et de bloquer la respiration de celle qui l'avait sauvé.

Le gaz se dissipa assez vite, mais il ne restait plus que le voleur et la guerrière debout, les autres étaient endormit par le pouvoir soporifique du gaz.


Et moi qui espérait ne pas m'en servir, sa coute affreusement cher une telle fiole.

Bien qu'un grand nombre de garde du corps furent endormit ainsi, il restait encore le chef du groupe qui était debout et bien décidé à faire taire le voleur et la femme qui l'accompagnait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elza I. Scarlet

avatar

MESSAGES : 48
ÂGE : 24
EXPÉRIENCE : 2418

Jeu de Rôle
— RELATION SHIP :
— MISSION :
— BLOC-NOTES :

MessageSujet: Re: Dans une arène, tout le monde ne se bat pas forcément. [PV Elza]   Dim 10 Juil - 16:23

Je pensais qu'il allait me terminer sur le champ mais son attention fut détournée par autre chose. Il se dirigea vers ma gauche. Je réussi à tourner ma tête dans cette direction de quelques centimètres. J'étais toujours maintenue en place. A ma gauche il y avait l'inconnu. Il semblait se réveiller. De tout évidence lui aussi avait prit un coup. L'homme couturé de cicatrices s'avança vers lui. S'en suivit une conversation des plus intéressantes (pour moi). J'appris le nom de l'inconnu: Philippe Vif Argent. Un espion chargé de surveiller des combats truqués dans l'arène. Et l'instigateur des tricheries n'était autre que le chef de la bande ici présent. Il comptait nous réduire au silence tous les deux pour supprimer les preuves. Le géant aux cicatrices voulait se charger lui même du voleur tandis que les sous fifres s'occuperaient de mon cas.

Les deux qui me tenait me lâchèrent, pendant que les autres acolytes convergeaient dans ma direction, m'encerclant. C'est alors que l'espion attérit au milieu du cercle en brandissant une fiole contenant un liquide violet. En se fracassant sur le sol, le flacon libéra un nuage de gaz. Le voleur m’empêcha de respirer le gaz. Les hommes autour de nous s'effondraient sur le sol. Un gaz soporifique sans doute ou quelque chose du même genre. Il se dissipa relativement vite.

Malheureusement, le chef était toujours debout. Une seule explication me vint aussitôt à l'esprit. Plus corpulent que les autres, il lui aurait sans doute fallut une dose de cheval pour le faire tomber raide endormi comme les autres. Peu importe. Il était debout. Et il était furieux. Si un regard avait le pouvoir de tuer, l'espion serait mort avant d'avoir toucher le sol. Mais les regards n'ont pas ce pouvoir. A cet instant je repérais mes sabres. La garde dépassait à peine de sous le corps d'un homme de main. Impossible à récupérer. Je ne me sentais pas d'affronter au corps à corps l'ancien guerrier, il avait une telle rage dans les yeux. Avec des lames j'aurais pu, mais les miennes étaient inaccessibles. Et sans je ne lui ferais pas une égratignure avec une stature comme la sienne. Il fallait retarder au maximum l'affrontement, au moins jusqu'à ce que je trouve une arme.

J'attrapais le voleur par la manche et sans lui demander son avis je l'entrainais avec moi. Par chance le géant était du côté opposé à la porte. Par malchance cependant, je n'avais aucun sens de l'orientation et le bâtiment était plus grand qu'il n'y paraissait. Je finis par m’arrêtais dans un couloir qui ne contenait qu'une seule porte. J'étais complétement paumée mais j'entendais distinctement le fracas lourd des pas de notre poursuivant qui se rapprochaient. La porte était notre salut. Je l'ouvris. C'était............une remise. Je pestais pour moi même:
-Ah évidement ! C'est dans ce genre de situation qu'on se retrouve devant un stupide placard à balais ! Dîtes moi que je rêve!

Je perçu un éclat métallique au fond du placard, retrouvant espoir je l'attirais à moi grâce à mon don sur les métaux. L'homme venait d'arriver dans le couloir. Sans réfléchir, Je brandissais fièrement ma trouvaille en direction de l'ancien couvert de cicatrices. Il éclata de rire. Je baissais alors les yeux. Je tenais.....une tringle à rideaux ! Je me défendis verbalement devant l'air moqueur qu'il nous adressait à ma tringle et moi :
- Non mais oh ! On se moque pas. Vous voulez qu'on parle des minables lavettes qui vous servent de gorilles de compagnie là ? Même pas fichus de tenir une épée par le bon bout! Ils feraient mieux de se reconvertir dans un métier qui leur conviendraient mieux. Le tricot par exemple. Ou la décoration florale. Très beaux métiers, pas trop besoin de réfléchir. Vous n'avez pas honte de commander une bande de rigolos pareil ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil Vif Argent

avatar

MESSAGES : 199
EXPÉRIENCE : 2582

Jeu de Rôle
— RELATION SHIP :
— MISSION :
— BLOC-NOTES :

MessageSujet: Re: Dans une arène, tout le monde ne se bat pas forcément. [PV Elza]   Dim 10 Juil - 17:42

Si le voleur ne voulait pas utiliser la dite fiole, c'est qu'il en avait qu'une et qu'elle lui avait coûté une véritable fortune. Pour une fois qu'il ne volait pas quelque chose, c'était bien un comble. Au moins, on pouvait dire que l'effet était rapide et plutôt efficace, même sur des gabarits comme ceux qui menaçait la jeune femme. On pouvait aussi dire que le gaz se dissipait très rapidement, ce qui empêchait d'utiliser de telle fiole pour endormir une grande surface.

Malheureusement pour les deux prisonniers, si tout les gardes du corps étaient tombé comme des mouches, le chef du groupe avait miraculeusement éviter le gaz. Soit il était vraiment plus impressionnant que ce qu'il montrait déjà, soit il avait comprit le danger et retenue sa respiration lui aussi. Quoi qu'il en soit, il semblait bien plus énervé et encore plus menaçant.

Philippe allait faire quelque chose, surement fuir, mais il en était pas encore sûr, mais il fut tiré par la guerrière et amené à travers plusieurs couloirs. Elle était bien plus courageuse avec ses armes, ce qui fit sourire le voleur. Comme quoi, il n'était pas le seul à voir que la fuite était souvent la meilleur solution. Seulement, quand il vit où elle l'avait emmené, il ne put retenir un rire nerveux. Pourquoi il fallait qu'elle aille dans une remise ?


Je veux pas être désagréable, mais la, vous avez déconné sévère. Non mais sérieux, même si je peux croire que voir deux personne l'attaqué avec des balais comme unique arme risque de le faire rire au point de le tuer, j'ai un gros doute sur vos chances de la battre.

L'ancien mercenaire finit par arriver face au placard, bloquant ainsi toute fuite que pourrait tenté les deux humains qui s'y étaient caché. Surement dans un but purement défensif, elle prit la première chose qu'elle trouva sous sa main pour combattre le guerrier.

Cela aurait était presque drôle si la situation n'était pas si désespéré. Après le coup de la remise, ce fut l'attaque de la tringle à rideau. Le voleur se mit la main sur le visage pour cacher son fou rire alors que la guerrière s'expliquait et insultait le chef du groupe.


Si je peux me permettre, le moment est mal choisi pour faire dans l'humour. Surtout que je vois mal comment vous allez vous en sortir cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elza I. Scarlet

avatar

MESSAGES : 48
ÂGE : 24
EXPÉRIENCE : 2418

Jeu de Rôle
— RELATION SHIP :
— MISSION :
— BLOC-NOTES :

MessageSujet: Re: Dans une arène, tout le monde ne se bat pas forcément. [PV Elza]   Lun 11 Juil - 22:36

-Si je peux me permettre, le moment est mal choisi pour faire dans l'humour. Surtout que je vois mal comment vous allez vous en sortir cette fois.

- Sans doute, dis-je, mais ça ma détend les nerfs. Je ne sais pas comment mais je vous jure qu'on s'en sortira vivant.
Pas vraiment rassurant certes mais c'était ce que j'avais de mieux pour le moment en magasin. Je lançais un regard mauvais à l'homme couvert de cicatrices qui était stupéfié par l'étrange scène à la quelle il assistait mais qui avait visiblement toutes les peines du monde à se retenir de rire de nouveau. De même, j'entendais dans mon dos le voleur qui étouffait un rire. Bon, la situation n'était clairement pas à mon avantage aucun doute la dessus.

J’examinais mon futur adversaire d'un œil critique. Il avait le visage tendu de détermination et de colère, même si une part de cette dernière avait disparue. Je m’intéressais à ses mains surtout. Elles étaient proportionnelles à sa taille, c'est à dire qu'elles avaient globalement la forme et le volume d'une pelle. Ses doigts étaient puissants et l'intérieur de ses paumes couvert de cales. Ceci associé à ses multiples cicatrices dénotaient son habitude des combats. Ce n'était pas quelqu'un à prendre à la légère. Dans tous les sens du terme.

Je lançais un bref regard au voleur derrière moi. Je n'aimais pas trop utiliser mon atout en public mais je n'avais pas tellement le choix. Et seule une partie de cet atout serait grillée. Celle dont je me servais le moins. Mais sans doute que j’aurais à me servir de la deuxième très bientôt. Je le présentais.

- J'ai peu être un début de solution mais ce n'est pas sur que ça marche.
En effet je pouvais améliorer mon "arme". Cela faisait partis de mon pouvoir sur les métaux mais cette dernière capacité était fluctuante. Je fermais les yeux. Il fallait que ça marche. Il fallait que ça marche. Sinon.... Non ne pas y penser. Les" si", les" sinon", les "peu être" et les "surement" ne servaient à rien. Ils n’existaient pas. Seule la vérité comptait. Les actes.

Je me concentrais sur le contact froid de l'acier entre mes doigts. Ce contact rassurant me redonna confiance. Je projetais mon esprit sur la tringle. Sur son bout plus précisément. Là le métal avait la forme d'une spirale. Je remodelais la spirale en douceur avec mes pensées, petit à petit, pour lui donner la forme que je souhaitais. J'affinais au maximum la forme, veillant à ne pas atteindre le point de rupture de la matière. Enfin satisfaite, je me retirais. Désormais la tringle était dotée d'une pointe. Affutée par mes soins.
Comme une sorte d'hybride tringle/ lance. C'était déjà mieux que rien. J'avais encore du mal avec cette partie de mon pouvoir.

L'ancien combattant observait avec intérêt. Sans bouger. Pas encore. Il attendait que je vienne vers lui. Je m’adressais de nouveau à l'espion mais sans me retourner cette fois.
- Je crois qu'une coopération s'impose. Qu'en dîtes vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil Vif Argent

avatar

MESSAGES : 199
EXPÉRIENCE : 2582

Jeu de Rôle
— RELATION SHIP :
— MISSION :
— BLOC-NOTES :

MessageSujet: Re: Dans une arène, tout le monde ne se bat pas forcément. [PV Elza]   Mar 12 Juil - 19:31

On pouvait dire que la situation, en plus d'être extrêmement comique, surtout pour l'ancien gladiateur, était aussi pour le moins désespéré pour les deux fuyards. Coincé, le dos au mur, et avec comme unique arme, une tringle à rideau, le voleur avait déjà vue mieux. Malheureusement, le mieux était le passé et le présent s'annonçait quelque peu douloureux et mortel. Pourtant, cela n'empêchait pas les deux associés du moment à trouver des remarques pour le moins cinglantes, si ce n'est pas comique, pour gagner du temps.

Alors que la guerrière essayait de trouver une solution par le combat, Philippe cherchait quand à lui une solution pour fuir sans passer par la case découpage à l'épée. On ne pouvait pas vraiment lui en vouloir de toujours préférer la fuite, lui qui n'avait jamais manier autre chose qu'un simple couteau et seulement pour se battre contre un bon steak bien saignant.

Sans vraiment faire attention à ce que faisait Elza, il cherchait à taton dans les poches de sa cape n'importe quoi qui pourrait servir pendant que son regard examinait le lieu en lui même. Des murs, encore des murs, toujours des murs, et qu'un seul couloir et passage pour sortir. Un vrai traquenard ce placard. Pourtant, au milieu de tout ce fatras d'objets divers et variés, Philippe crut trouver un moyen d'occuper l'emmerdeur le temps de partir. Si tringle à rideau il y a, rideau doit trainer par la.

Avant même qu'il n'ai put vérifier sa supposition, la guerrière lui demanda son aide sans pour autant préciser comment et quand.


J'en dit qu'on a pas vraiment le choix. Néanmoins, je vois mal ce que je peux faire pour vous aider, même le faire rire j'aurais du mal vue l'intelligence limité du bestiau. Et je le précise tout de suite, non je n'ai pas d'autre fiole bizarre sous la main.

Finalement, l'ancien mercenaire finit pas venir au contact, s'approchant doucement mais surement du duo improbable, la lame levé et prêt à frapper. Laissant de nouveau la guerrière quelques instant, il fouilla rapidement pour trouver le rideau qui allait avec la tringle. Bien qu'abimé, il pouvait encore servir pour piéger le méchant armé.

Vous connaissez le coup du rétiaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elza I. Scarlet

avatar

MESSAGES : 48
ÂGE : 24
EXPÉRIENCE : 2418

Jeu de Rôle
— RELATION SHIP :
— MISSION :
— BLOC-NOTES :

MessageSujet: Re: Dans une arène, tout le monde ne se bat pas forcément. [PV Elza]   Mar 19 Juil - 16:10

-J'en dit qu'on a pas vraiment le choix. Néanmoins, je vois mal ce que je peux faire pour vous aider, même le faire rire j'aurais du mal vue l'intelligence limité du bestiau. Et je le précise tout de suite, non je n'ai pas d'autre fiole bizarre sous la main.

Ah mince ! Moi qui comptais sur une autre hypothétique fiole. Dommage. Je serrais les dents. Il fallait trouvé autre chose......mais quoi ? Le géant couturé semblait en avoir marre d'entendre que je vienne à lui. Il s'avança lentement vers le voleur et moi, lame au clair. Je me mis en garde. Il marchait lentement, comme pour savourer son plaisir. Du coin de l'œil je vis Phil qui fouillait dans le placard désespérément. Mais que pouvait-il bien chercher? Il n'y avait sans doute rien d'utile là dedans. Il dut néanmoins trouver quelque chose puisqu'il cessa sa fouille frénétique d'un coup. Il s'adressa à moi :

-Vous connaissez le coup du rétiaire ?


Je tournais un regard surpris vers lui :
- Le coup du quoi ? Absolument pas mais j'espère que vous allez l'expliquer vite.

Car ce fut pile à ce moment là que notre ennemi commun décida de m'attaquer. Je me penchais vivement et réussit à sortir de la trajectoire de la lame au moyen d'une roulade de côté. J'essayais d'attirer le géant le plus loin possible du voleur pour qu'il puisse préparer son "coup du rétiaire" ou je ne sais quoi.
Je m'appliquais à faire diversion du mieux possible car si l'ancien combattant (pas si ancien que ça finalement) décidait de s'en prendre au plus faible de notre duo.....

Celui là serait plus difficile à battre que les autres de la bande. Il n'était pas le chef pour rien. Je tentais un coup direct avec ma tringle/lance mais je ne réussit qu'à l'égratigner un peu car il dévia ma pointe au dernier moment. Je lui assénais un coup de pied dans l'abdomen de toutes mes forces mais cela ne sembla pas vraiment le gêner. De mon côté j'avais eu l'impression de frapper un mur de briques. Je continuais à l'attirer sur le côté. Mais le couloir n'était pas franchement large et bientôt j'allais me retrouver dos au mur.

- Alors ça vient votre fantastique rétiaire ? La situation n'est pas vraiment à mon avantage sans vouloir vous presser....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil Vif Argent

avatar

MESSAGES : 199
EXPÉRIENCE : 2582

Jeu de Rôle
— RELATION SHIP :
— MISSION :
— BLOC-NOTES :

MessageSujet: Re: Dans une arène, tout le monde ne se bat pas forcément. [PV Elza]   Lun 25 Juil - 21:49

Dégageant du mieux qu'il pouvait l'imposant rideau, il fut toutefois surpris qu'elle ne sache pas ce qu'était un rétiaire. Une guerrière dans une arène qui ne connait pas ce style de combat était assez surprenant. D'un autre côté il était plutôt rare de voir quelqu'un ce servir de cette méthode, surtout quand on connait les risques que cela entraine pour le rétiaire.

Quoi qu'il en soit, le voleur se servit du peu de temps que lui offrit la combattante pour préparer au mieux son attaque, qui au final n'en était pas vraiment une. Il plia rapidement le rideau de façon à pouvoir le tenir sans être gêné dans ses mouvement, le roulant plus en boule qu'autre chose certes, mais plié quand même. Puis s'approcha discrètement du chef de clan qui avait bloqué Elza.

Profitant qu'il lui tourne le dos, trop occupé à vouloir terminé ce qu'il avait ordonné à ses sous-fifre tout à l'heure, Philippe jeta le rideau au dessus de sa tête et le tissu se déplia pour le recouvrir totalement, le rendant momentanément aveugle mais surtout l’empêtrant dedans. Entre la surprise et la confusion de ne plus rien y voir, il ne représentait plus une menace et Philippe en profita pour commencer à fuir, chose qu'il sait si bien faire.


C'est sa le coup du rétiaire. Maintenant, il serait peut être temps d'aller voir ailleurs si ont y est. Je n'ai nullement l'intention d'être la quand il arrivera à se dégager de son entrave.

En effet, le guerrier avait toujours sa lame à la main et un déchirement caractéristique se fit entendre lorsqu'elle traversa le tissu et commença à le couper en deux. Philippe ne vérifia même pas si Elza le suivait et parti dans l'autre sens, laissant la l'ancien gladiateur. S'il faisait vite, il pourrait arriver dans sa loge, prendre ce dont il avait besoin plus quelques petites rétributions et partir avant qu'il ne lui retombe dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elza I. Scarlet

avatar

MESSAGES : 48
ÂGE : 24
EXPÉRIENCE : 2418

Jeu de Rôle
— RELATION SHIP :
— MISSION :
— BLOC-NOTES :

MessageSujet: Re: Dans une arène, tout le monde ne se bat pas forcément. [PV Elza]   Dim 28 Aoû - 22:34

A mon appel, Philippe passa à l'action. Il avança derrière l'ancien guerrier. En un mouvement ample, il le recouvrit d'un rideau. Aveuglé et empêtrée dans le tissu, notre ennemi était momentanément hors d'état de nuire.
Le coup du rétiaire ? Personnellement j'appelais plutôt ça une une manœuvre de distraction. Mais ne jouons pas sur les mots. Le nom par lequel on désignait cette attaque surprise n'avait pas d'importance. Ce qui importait c'était qu'elle marchait. Et elle marcha.

C'est sa le coup du rétiaire. Maintenant, il serait peut être temps d'aller voir ailleurs si ont y est. Je n'ai nullement l'intention d'être la quand il arrivera à se dégager de son entrave.


Sur ces bonnes paroles, mon ami fuyant prit.....la fuite. Pas une mauvaise idée. Excellente même. Le rideau venait de céder en bruit de mauvaise augure. Il était en train de se faire mettre en pièces. Avant qu'il ne céda complétement, je me ruais à la poursuite du voleur qui filait à toutes jambes.
Je le suivais, il semblait à peu près savoir où aller. Au bout d'un moment je commençais à entendre une rumeur lointaine. La foule. Nous étions proche de la sortie.

Nous arrivâmes devant un escalier. Je reconnus l'endroit sans peine. Situé juste à côté de l'entrée de l'Arène, en contrebas des marches se trouvait le couloir des loges.
Problème. Nous n'étions plus seul. Deux hommes montaient les marches. Amis ou ennemis ? Impossible à dire. Dans le doute.... Une idée me vient. J'avais toujours ma pseudo lance/tringle à la main.
Les deux hommes ne nous avez pas encore vu, absorbés dans une discussion animée. Je chuchotais au voleur:

- Je passe devant, je sais comment on va s'en débarrasser. Reculez de quelques mètres derrière moi, et quand je partirais, foncez à ma suite.

Je plaçais la lance devant moi à l'horizontale. Les deux mains dessus, les plus écartées possible. Il fallait que j'ai une bonne prise. Je m'élançais à toute vitesse vers les marches, bras en avant. Ils me virent dévaler les marches mais n'eurent pas le temps de réagir. La lance de fer les cueillit en plein dans l'abdomen, coupant net leurs respirations. Propulsée par ma vitesse et poussant de toutes mes forces, je réussis à les projeter en arrière. La cage d'escalier n'était pas très large. Ils ne purent que tomber en arrière. Ils roulèrent jusqu'au bas des marches, plus ou moins inconscients. J’espérais n'avoir tué personne. A priori non, ils avaient juste l'air un peu comateux. Bref, je ne m'attardais pas sur leurs cas.
Une fois en bas j'avançais de quelques mètres et me retournais pour voir où en était Philippe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil Vif Argent

avatar

MESSAGES : 199
EXPÉRIENCE : 2582

Jeu de Rôle
— RELATION SHIP :
— MISSION :
— BLOC-NOTES :

MessageSujet: Re: Dans une arène, tout le monde ne se bat pas forcément. [PV Elza]   Lun 12 Sep - 23:24

Le temps allait finir par manquait finalement. Philippe le savait très bien que l'ancien gladiateur ne tarderait pas à se dépêtrer du rideau et qu'il comprendrait assez vite ce que comptait faire le voleur. La seul question qui trottait dans la tête de Phil c'était 'combien de temps il aurait pour trouver ce dont il avait besoin dans la loge du chef de ce groupe?'. Ne pouvant tout simplement pas répondre à une telle interrogation, il espérait seulement que le terme 'assez' serait une réponse acceptable.

Ne prenant aucune précaution dans sa fuite, ni pour se dissimuler, ni pour vérifier l'endroit où se trouvait sa sauveuse de la journée, il fut toutefois surpris de la revoir à ses côté. Avant d'arriver devant un escalier, elle sembla dire quelque chose que le voleur ne saisit qu'à moitié. En faite, il ne comprit que 'je passe devant', 'derrière moi' et 'foncez à ma suite', mais cela était bien suffisant pour le voleur qui comme à son habitude préférait laisser les autres prendre les risques pendant qu'il s'occupait de ses petites affaires tranquillement.

Néanmoins, une fois dans l'escalier, il comprit ce qu'elle avait en tête lorsqu'elle renversa de sa lance les deux passant qui n'avaient rien demandé à la manière des chevalier dans leur joute. N'allant nullement plaindre les deux hommes maintenant au sol et dans les vapes, Philippe tourna tout de suite après les escaliers vers les loges et abandonna une nouvelle fois Elza sur place.

Bien qu'involontaire, il se dit qu'au moins ainsi elle ne serait pas dans ses pattes pendant qu'il terminerait sa mission et donc ne le ralentirait pas et c'était sa le plus important pour le moment. Il arriva après quelques instant dans la loge d'où ils avaient fuit quelques minutes plus tôt, les gardes du corps toujours endormi grâce à la fiole du voleur.

Sans perdre de temps, Philippe se mit à faire ce qu'il savait le mieux faire après fuir. Fouillant avec une certaine minutie les papiers se trouvant sur le bureau de l'homme qui les avait menacé, il trouva finalement ce qu'il cherchait au milieu d'une pile de lettre. Les rangeant aussitôt dans sa cape, il en profita pour se servir en emportant avec lui une bourse pleine de pièce qui trainait par la mais qui était pourtant caché à l'abri des regard indiscret normalement.

Quittant immédiatement l'endroit, sa mission enfin accompli, il retrouva la guerrière assez vite après. Il lui tendit les pièces juste avant de parler.


Tenez, ce que je vous avez promit. Mais, si je peux me permettre de vous donner un conseil, il vaut mieux disparaitre d'ici assez rapidement maintenant. Enfin, seulement si vous tenez à la vie bien évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elza I. Scarlet

avatar

MESSAGES : 48
ÂGE : 24
EXPÉRIENCE : 2418

Jeu de Rôle
— RELATION SHIP :
— MISSION :
— BLOC-NOTES :

MessageSujet: Re: Dans une arène, tout le monde ne se bat pas forcément. [PV Elza]   Mar 25 Oct - 22:16

    Je me retournais et me retrouvais nez à nez avec.....le vide. Pffff il m'avait planté là et je n'avais bien évidement pas vu par où il était partit. Oh et puis zut tiens ! J'attendis quelques minutes et au moment même où je m’apprêtais à partir, je le vis arriver. Il me tendit quelques pièces au passage. Je n'étais pas cours d'argent, mais je les empochais tout de même. On n'est jamais trop prudent. L'argent n'avait pas été ma motivation première dans cette affaire- c'était plutôt le divertissement à vrai dire- mais on ne refuse pas quelques pièces.
    Le voleur prit la parole :

    -Tenez, ce que je vous avez promit. Mais, si je peux me permettre de vous donner un conseil, il vaut mieux disparaitre d'ici assez rapidement maintenant. Enfin, seulement si vous tenez à la vie bien évidemment.

    Je souris. Comme s'il m'apprenait quelque chose !
    -Merci pour les pièces. A un de ces jours, peu être. C'était plutôt amusant.
    Je lui souris de nouveau et lui adressais un salut joyeux de la main. Et, si je peux me permettre de vous donnez un conseil à mon tour, ajoutais-je d'un ton malicieux, évitez de recroiser cet homme à l'avenir si vous ne voulez pas finir en hachis.

    Sur ce, je me retournais et partis de mon côté. Sans trop m'attarder dans le coin bien entendu. Je sortis assez rapidement de l'enceinte de l'arène. Ce qui, vu mon sens de l’orientation exceptionnellement développé était en soi un exploit. Une fois dehors je gouttais la caresse du soleil sur ma peau. Le vent s'amusa à jouer avec mes mèches écarlates. L'air frais et le ciel bleu étaient les bienvenus après la sensation d'enfermement et le cocktail d’odeurs peu agréables de l'arène. Subtile et douteux mélange de transpiration, de peur, de sang, de renfermé et d'autres senteurs indéfinissables. Mais pas moins désagréables.
    J'inspirais profondément, avec bonheur. Avec paix.

    En y repensant, cette journée n'avait été si mal en fin de compte. Moi qui m’ennuyais, j'étais venue à l'arène pour me changer les idées. Et cela avait été une réussite indéniable. Et en plus j'avais gagné quelques pièces. Inespéré. Oui, cela avait été amusant. J'éclatais de rire. Deux ou trois passants me regardèrent comme si j'avais perdue la tête. Je leur adressais un sourire éclatant. Ce qui les conforta sans doute dans leur diagnostic quant à mon état mental.
    Je m'en fichais éperdument. Cela avait été amusant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans une arène, tout le monde ne se bat pas forcément. [PV Elza]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans une arène, tout le monde ne se bat pas forcément. [PV Elza]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tout le monde s'en fout...
» DSL tout le monde
» bon tout le monde a joué au foot
» Un jour je ferai comme tout le monde c’est promis… (ou pas).
» (69) Dark Tirak est dans la place...tout baigne!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣. :: VENRYÄ ; Mystery's Cradle . :: — THOUSAND BLADES ; Battle place .-
Sauter vers: