♣.

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Qu'y a-t-il de plus fort que la Mort ? [pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elizabeth V. Rosemberg

avatar

MESSAGES : 59
EXPÉRIENCE : 2529

Jeu de Rôle
— RELATION SHIP :
— MISSION :
— BLOC-NOTES :

MessageSujet: Qu'y a-t-il de plus fort que la Mort ? [pv]   Jeu 23 Juin - 15:20


« Elizabeth »

Où suis-je ? Quel est cet endroit ? Si grand, si imposant. Je me sens si petite, si fragile et vulnérable. Oui, vulnérable, fragile, faible, petite … je me sens si … seule.
C'est comme une brûlure dans ma poitrine. Un feu ardent qui s'empresse de mettre en pièce mon cœur incompréhensible.
Mais, il n'y a aucune source d'eau capable d'éteindre ces flammes. Il n'y a qu'un seul moyen d'empêcher mes larmes de couler, d'empêcher mon cœur de finir en cendres.
Sauf que je ne veux pas avoir recours à ce moyen là. Tout sauf ça ! Je ne veux plus le revoir ! Ou du moins … pas maintenant !
Oui, c'est vrai, on dirait un vieux couple d'amoureux, ou jeune. Je ne sais pas. Je n'y connais rien en Amour. A part ce que ça peut impliquer.
Hors, ce raisonnement est loin de la réalité. Si seulement ce n'était que ça. Si seulement nous n'étions qu'un petit couple se chamaillant pour une bêtise. Malheureusement nous ne sommes pas amoureux. Nous ne sommes pas ensemble par Amour.
Il est mon Lié. Mais il n'est pas là. Il est loin de moi. Notre querelle n'avait rien d'insignifiant. Elle n'est pas comme celle d'un couple.
Une femme peut se passer de celui qu'elle aime. Elle peut rester loin de lui pendant une journée entière. Il n'en résultera qu'un manque au fond de son cœur.
Moi et lui, nous sommes liés depuis bien trop longtemps maintenant. Une journée entière est insupportable. Ce n'est pas qu'un simple manque. C'est bien pire.
Et pourtant, nous ne pouvons pas nous revoir. Pas encore. La colère n'est pas passée. Et nous sommes bien trop éloignés l'un de l'autre. De toute façon, je ne veux pas qu'il vienne, et il doit penser la même chose de son côté.
Ne parlons plus de cet idiot. Je suis Elizabeth, anciennement Von Rosemberg. Je suis libre de mes mouvements et je n'ai pas besoin de lui pour vivre.
C'est ce que j'aimerai pouvoir me dire, mais on ne peut pas renier tant de chose en si peu de temps. Je suis une Von Rosemberg, que je le veuille ou non. Et mon Lié m'est essentiel si je veux survivre.
Je suis une idiote.

Les larmes roulent sur mes joues d'une blancheur inquiétante, et la fatigue alourdie mes pas. Que puis-je faire à part marcher et ne plus m'arrêter ?
Les fils de ma robe, se balançant dans mon dos, irritent ma peau fragile, qui commence à s'effriter. Rien que le contact de mes cheveux l'entaille légèrement. Quelques gouttes de sang coulent, sans vraiment que je n'y fasse attention.
Il y a, bien sûr, une douleur, lancinante. Ma peau qui se déchire n'est pourtant rien comparée à ma douleur intérieure.
Je vois quelques uns de mes cheveux tomber, non plus roses mais argentés. Ma magie s'estompe donc ? Je n'imagine même pas l'horrible spectacle de ma chevelure mi-rose mi-argent. Que ce soit les racines ou les pointes, l'argent doit être moche, non ?
Mes yeux sont cernés, mes joues n'ont plus de couleur. Le passage des larmes irrite mon visage. La fatigue me fait parfois tituber. Et toutes ces coupures sur mon corps. Je ne dois pas être très présentable, n'est-ce pas ?
Mais mon cœur n'en peut plus. Il crie pitié, suppliant qu'on le laisse de nouveau respirer. Je m'éloigne un peu plus de lui à chaque pas. Les battements dans ma poitrine sont de moins en moins rapide, de plus en plus douloureux.
Je ne supporte plus tout ce mal. J'ai envie que ça s'arrête. Pourtant, ça ne s'arrêtera pas, quel que soit le soin que l'on pourra me prodiguer, je continuerai de souffrir.
Bientôt, ma magie n'aura plus aucun effet. Je redeviendrai la femme que je suis censée être. Cheveux gris et yeux rouges. Avec une longue robe bleue et des roses blanches.
Je n'en ai aucune envie, mais je n'ai pas le choix. Il serait étonnant de voir que mon Lié soit toujours sous sa forme humaine. Etant donné que ma magie part en lambeau sur mon propre corps.

Je ne peux plus tenir, mes jambes tremblent tellement. Je me laisse tomber sur le sol, à genoux. La peau sur mes jambes s'ouvre et le sang coule, comme sur mes paumes qui se posent sur les pavés.
Au fond de moi, je le sens, j'ai envie de revoir mon Lié. Mais je ne peux pas me le permettre. Ce serait une défaite si idiote. Et s'il ne partage pas ce sentiment, j'aurai si honte de moi.
Je sens le regard des passants sur moi, leur dégout à mon égard. Je fais autant pitié que cela ? Ce sont des guerriers, des voyageurs ou des chercheurs, alors ils n'en ont rien à faire, mais ne peuvent-ils pas tout simplement m'ignorer ?
Mes bras ne peuvent plus me tenir bien longtemps. Je vais devoir m'écraser contre les pavés. Ma vie me quittera petit à petit. Et si mon mal était dû à la mort de mon Lié ? Non ! Il était plus fort que moi, il ne peut pas être mort.
Je ne mourrais pas non plus, n'est-ce pas ? Il viendra me chercher, pas vrai ? J'aimerai prononcer son nom, mais ma gorge me brûle, je ne fais que cracher du sang. Ca y est, je n'ai plus de force, mon corps rencontre violemment le sol.
Mes yeux se ferment, un sourire étire mes lèvres. Oui, Darkness viendra me chercher, même s'il faut que je perde ce combat. Ce n'est pas grave, car il sera venu me chercher.
Quand j'ouvrirai mes paupières, il sera là, à côté de moi, et je pourrai me pendre à son cou tout en lui souriant. Je pourrai pleurer contre lui pour le mal que je nous ai fait.
Oui, je vais m'accrocher à cet espoir. Je ne mourrai pas avant de lui avoir prouvé … avant de lui avoir dit … et alors, il devra avouer, et ne pourra plus reculer, ni se cacher.
Attendons son retour, pour lui dire comme l'idiote que je suis, que tout est de sa faute, et que rien de tout cela ne serait arrivé s'il n'était pas aussi bête. Et nous pourrons revivre comme nous le faisions avant ça.
Mais pour le moment, laissez-moi m'engouffrer dans l'inconscience que me tend les bras. Je le reverrai bientôt, pas besoin de s'inquiéter, n'est-ce pas ?


Dernière édition par Elizabeth V. Rosemberg le Dim 26 Juin - 12:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.calameo.com/read/00027477902b84ecbdaf1
Rionel Lenoir

avatar

MESSAGES : 50
ÂGE : 24
EXPÉRIENCE : 2469

Jeu de Rôle
— RELATION SHIP :
— MISSION :
— BLOC-NOTES :

MessageSujet: Re: Qu'y a-t-il de plus fort que la Mort ? [pv]   Jeu 23 Juin - 19:38

Juste un endroit pour lui…

Un endroit où il pourrait reprendre de l’énergie. C’est tout simplement ce que Rionel demandait. Une place dans ce monde… Le Nyra fait le métier d’assassin et parcours ce monde corrompu afin de trouver ce que la plupart des humains cherchent : du respect, de la gloire et surtout un lieu où ils se sentent chez eux.

Mais hélas, dans cette société ou la différence est banni, un loup-garou n’y a pas sa place. Bien trop souvent on l’a pointé du doigt, nombre de fois où on le dévisageait. Si seulement « ils » étaient plus compréhensifs à sa peine, jamais il serait devenu un tueur et jamais il aurait tout ce sang sur ses mains.

Ce sang sur ses mains… Ce sang qu’il a apprit à aimer… Tout ce sang dont il ne peut plus ce passé…

Rionel errait dans cet endroit rempli de mythe et de secret, et étrangement, il se sentait bien. Les gens ne faisait pratiquement pas attention à lui, même lorsqu’il retira son foulard pour laisser passer son visage canin. Il y a eut quelques personnes qui se sont retourné sur lui, mais ils avaient tellement affaires qu’ils ne lui prêtèrent que quelques secondes d’attention. Rionel aimait de plus en plus ce lieu.

Il commençait même à se dire qu’il achèterait bien une petite maisonnette qui pourrait lui servir de maison de « vacances ». Pour une première fois depuis très longtemps, Rionel pouvait avancer la tête droite et… se planter royalement…

Pour UNE fois qu’il ne regarde pas où il met les pattes, il se prend les pieds dans quelque chose et s’écrase le museau sur le sol dur. C’est officiel, le monde entier et tout ce qui s’y trouve à décidé de lui en faire baver toute sa fichue vie. Il se releva péniblement et se frotta la gueule (oui, une gueule de loup, on peut le dire…). Ses lunettes noires étaient cassées et son chapeau avait atterrit non loin de lui, en regardant dans quoi il s’était prit les pattes, il vit… une jeune femme, couchée sur le sol comme… morte.

Rionel reprit son chapeau qu’il enfonça sur le haut de sa tête et regarda les alentours. Nul ne semblait faire attention à eux. Un point positif en plus pour cette ville, pensa-t-il. Mais au lieu de s’éloigner d’elle et de continuer son chemin, une raison inconnue pour le Nyra l’obligea à vérifier si elle était bien morte…

Il s’accroupit devant elle et lui poussa l’épaule avec deux de ses doigts tout en l’appelant.

-Hé ho ? Vous êtes morte ?... Si oui, vous voyez un inconvénient à que je vous prenne tout ce qui peut avoir de la valeur ??

Oui, Rionel est un grippe-sou qui veut de l’argent et qui en veut toujours plus si possible, il ne l’a jamais dissimulé et de tout façon, ça ne regarde que lui disait-il. La jeune femme ne répondait pas et il voyait qu’il y avait du sang près d’elle ainsi que sur ses jambes. Un assassinat par un débutant ? Une torture qui à mal tournée ? Pas en pleine rue…

Il ne savait pas et une partie de lui s’en moquait éperdument… Tout ce qu’il voulait savoir c’est si elle était morte, oui ou non… De préférence oui, si possible.
Alors il commença à lui donner des pichenettes sur les joues puis sur le nez. Avec sa force naturelle, ça faisait tout de même assez mal. La suite était des baffes et si elle ne bougeait toujours pas, ça voudra dire alors qu’elle est bien morte.

D’un côté cela arrangeait plutôt bien Rionel, car il pourra lui faire les poches… Sauf si elle n’a déjà plus rien et là ça aura été une perte de temps inutile… Sauf si elle a encore sa bourse et alors il n’aura pas entièrement perdu son temps… Que de confusion dans l’esprit dérangé un Nyra dérangé…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth V. Rosemberg

avatar

MESSAGES : 59
EXPÉRIENCE : 2529

Jeu de Rôle
— RELATION SHIP :
— MISSION :
— BLOC-NOTES :

MessageSujet: Re: Qu'y a-t-il de plus fort que la Mort ? [pv]   Lun 4 Juil - 14:50


« Elizabeth »

Elizabeth ! Elizabeth ! Elizabeth ! Réveille-toi !
J'entends … une voix … grave et … qui me donne … de la chaleur ! Mon cœur se serre un petit peu plus dans ma poitrine. C'est Darkness. Il est venu me chercher.
Me réveiller ? Pourquoi ? J'aime savoir que tu es là, près de moi, et que tu me regardes dormir, me protégeant de tous les maux possibles.
J'aime imaginer que tu souris devant mon visage à la fois enfantin et adulte. Je me sens si vulnérable quand je dors, ce que je suis réellement ressort alors. Une adulte qui aurait aimé rester une enfant. Ni faible ni forte. Dépendante de son Lié.
Même si ce dernier point ne ressort qu'aux yeux de ceux qui connaissent ce lien. Mais, si tu es là, je n'ai rien à craindre, n'est-ce pas ?
Elizabeth !
Des images défilent dans ma tête. Je ne sais pas d'où elles viennent. Ce ne sont pas mes yeux qui voient ce qui apparaît dans mon esprit.
Il y a un paysage qui défile, très rapidement. Un bruit de martèlement, fort et irrégulier. De temps en temps, je vois les puissantes jambes d'un cheval lancé en plein galop.
Ce poil, cette odeur, cette vitesse et cette puissance, ce ne peut-être que Darkness. Il y a aussi ce poids que je sens sur son dos. Ses ailes sont-elles un si gros fardeaux alors que ma magie n'a plus d'effet sur sa personne ?
Il lève la tête et regarde le ciel orageux. Je le sens si fatigué et pourtant, il ne renonce pas. Il vient pour moi … pour moi ?!
Elizabeth ! S'il te plait, réveille-toi …

Ma main se crispa légèrement sur le sol ensanglanté. Je reprenais petit à petit connaissance. Qu'avais-je donc fait pour en arriver là ? Souiller ainsi mes vêtements et mes cheveux. Quelle idiote.
J'entendis une voix étrange. Quelqu'un me parlait ? En ce lieu ? C'était plutôt … risible. J'avais cru comprendre le mot ''morte'', comme si c'était le cas. Tss.
Mais, au lieu de grommeler un non incompréhensible, je répondis un ''oui'' qui m'arracha quelques gouttes de sang. C'était idiot, mais ça ne servait à rien de répondre ''non, je ne suis pas morte, je me suis juste endormie sur le sol, en plein milieu du passage''.
L'inconnu se mit à harceler mon visage avec des pichenettes douloureuses. Je poussai un très léger gargouillis qui était censé signifier le mal qu'il me faisait. Même si je n'en avais pas grand chose à faire, finalement.
Doucement, j'essayai de me relever. J'avais déjà recouvré une partie de ma force, c'était une bonne chose.
Une fois assise sur mes genoux, je me frottais un de mes yeux avec mon poing, tandis que de mon autre main, j'agrippais le bras de l'inconnu.
Je fus surprise de sentir des poils doux recouvrant son bras. Ce n'était pas un homme, c'était impossible. Instinctivement, sous l'étonnement, j'ouvris les yeux.
Le frottement de ma peau sur mon œil avait fait disparaître ma magie. Je me retrouvais alors avec une pupille d'un rouge sang magnifique, alors que l'autre non.
Mes joues rougirent légèrement alors que je regardai l'inconnu. Mon côté enfantin prenait petit à petit le dessus. Son contact était pareil que celui d'une peluche, et sa tête de loup était trop belle. J'eus du mal à me contenir. C'était difficile de se contrôler après un réveil si … brutal.
Je lâchai son bras et souris, ce qui fit craquer mes lèvres et mes joues. Je me relevai, et observai ma robe. Elle était en lambeaux, déchirée de tous les côtés, et pleine de sang.
Quel gâchis.
Je ne pouvais plus me cacher, n'est-ce pas ? Maintenant que ma magie s'effaçait, mon vrai corps commençait à apparaître par endroit. Vraiment. Quelle gourde.

''Ah … Ma robe est fichue … Hmm … C'est de l'argent que tu veux ? Si c'est ça, je pourrais peut-être t'en donner … Laisse-moi me changer d'abord.''


J'agrippais le devant de ma robe, un regret passant une dernière fois dans mes yeux. Je n'aurais qu'à en créer une nouvelle, après tout.
J'arrachai le tout d'un geste sec, la peau et les cheveux partant avec. Alors qu'à la place de mon ancien revêtement, il ne devrait plus y avoir que de la chair, des muscles et des os, il y avait un tout nouveau corps.
Ma peau était moins blanche, lisse et sans impureté. Mes cheveux dansèrent dans mon dos avec légèreté, accrochant la lumière créant ainsi des reflets d'un argent un peu plus clair que le reste de ma chevelure. Une robe bleue et or recouvrit mon corps, ornée de roses des même couleurs.
Voici la vraie moi, Elizabeth Von Rosemberg. Même si mon accoutrement ne ressemble pas du tout à ce que je suis censée être. Mais, c'est pour pas qu'on me reconnaisse, voyons. ♥️
Je présentai ma paume, où reposait une rose dorée, à l'inconnu, l'air quelque peu grave. Mais, seulement un petit peu, bien entendu.

''Si c'est de l'or que tu veux, je peux t'en donner … mais … ''

La rose se transforma en pièce d'or. Je retournai ma main, et les laissai tomber une par une. Au fur et à mesure qu'elles quittaient le contact avec ma peau, les pièces se transformaient en pétales dorées, et se posaient sur les pavés, avec douceur.
Je pouvais l'aider à économiser son argent toute une journée, et même lui en donner. Mais, j'avais une condition pour cela.
Mes joues rougirent légèrement sous la joie, et mes mains les recouvrirent, alors que j'allais lui imposer ma condition. J'aimerai tant qu'il dise oui. T.T

''Mais ! Tu dois rester la journée entière avec moi ! ♥️ ''


[Désolée, c'est long. Elizabeth a maintenant l'apparence du premier spoiler, deuxième image, je tenais à le préciser. Et c'est son vrai corps Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.calameo.com/read/00027477902b84ecbdaf1
Rionel Lenoir

avatar

MESSAGES : 50
ÂGE : 24
EXPÉRIENCE : 2469

Jeu de Rôle
— RELATION SHIP :
— MISSION :
— BLOC-NOTES :

MessageSujet: Re: Qu'y a-t-il de plus fort que la Mort ? [pv]   Dim 10 Juil - 0:05

Rionel entendit un faible marmonnement émanant du corps. La jeune femme était encore vivante. Dans un sens, cela ennuyait un peut le loup-garou, car il savait qu’il avait dès lors perdu et du temps et de l’argent. Il aurait préféré qu’elle soit morte… « Ce n’est pas bien », « c’est immorale », la vie entière est immorale et Rionel n’est pas l’un des plus pires individus de ce monde!

Lorsque la jeune femme essaya lentement de se relever, Rionel se redressa lentement lui aussi. Il n’avait plus rien à faire ici, et ce que cette femme fera après ne lui regardait en aucun cas. Assisse sur le sol, elle se frottait les yeux avec sa main fermée. A ce moment là, on aurait dit… une gamine. Bien que ses vêtements soient en lambeaux par-ci par-là, et qu’elle avait plusieurs plaies rouges de sang, sur le moment, on l’aurait prit pour une enfant.

Elle lui saisit le bras. Rionel n’eut le temps de rien faire, elle lui avait attrapé le bras. La jeune femme ne le tenait pas fortement, elle le tenait plutôt comme pour avoir un appui. Rionel remarqua qu’en se relevant, il tirait sur son manteau et relevait les manches, laissant apparaitre sa peau couverte de poils. Si en plus elle le regardait directement, sans son écharpe et encore moins sans ses lunettes noires, elle aura un réveille assez brutal…

Comme Rionel l’avait prévu, elle le regarda directement. La jeune femme avait un œil d’une couleur différente et, pour une humaine, assez rare ; rouge saphir. Mais bon, il n’allait pas s’éterniser sur son regard, le loup-garou avait bien deux yeux couleur ocres. Lorsqu’on regarde Rionel sans que celui-ci porte quelque chose sur lui, il a l’habitude que les gens blanchissent, qu’ils prennent une expression de terreur… Pas qu’ils rougissent et qu’ils montrent des signes d’amusement ! C’était une première pour le Nyra, jamais on ne l’avait traité comme cela…

Ca cache quelque chose, faudra te méfier de cette fille…

''Ah … Ma robe est fichue … Hmm … C'est de l'argent que tu veux ? Si c'est ça, je pourrais peut-être t'en donner … Laisse-moi me changer d'abord.''

C’est tout ce qu’elle trouve à dire après s’être réveillé en compagnie d’un loup bipède de plus de deux mètres des pattes aux oreilles ?! Mais cette fille est une folle ! Elle se prit sa robe et commença à tirer dessus comme pour la déchirer… en pleine rue ?!

Hé attend ! Tu ne va pas …

Elle déchira sa robe et toute partie, même sa peau… C’est officiel, cette femme est folle ET bizarre. Maintenant, une toute autre fille était assise devant lui. Celle sur qui il avait trébuché avait totalement disparu, sauf que maintenant elle avait les deux yeux rouges.

''Si c'est de l'or que tu veux, je peux t'en donner … mais … ''

Es-ce que Rionel à bien entendu le mot « or » ? Dès lors le loup-garou l’écouta avec plus d’attention. Si elle peut changer de peau d’un seul coup, elle pourrait très bien lui donner beaucoup d’or… Mais il devait faire attention, ce genre de personne est dangereuse… Elle pouvait lui donner de l’or et lui à prouvé en transformant en pièces d’or. Cependant ce « mais » lui restait dans les oreilles. Qu’es-ce qu’une femme comme elle pourrait demander à une personne comme Rionel…

''Mais ! Tu dois rester la journée entière avec moi ! ♥ ''

Rionel resta de marbre. Passer la journée avec elle, elle passe la journée avec lui… Personne ne lui a proposé de rester ne serais-ce une heure avec lui, et elle, elle lui demande directement de passer une journée entière avec lui ! Le Nyra commença à penser que lorsqu’il a trébuché, le choc lui à fait perdre connaissance et que tout cela n’est qu’un rêve… Ca doit être pour ça que tout est si bizarroïde. Fermant les yeux, il essaya de se réveiller de ce rêve étrange où il gagnerait plein d’argent et qu’il serait apprécié tout en restant lui-même, sous sa forme de loup-garou…

Il ouvrit un œil… et elle était toujours là… Ce n’est pas un rêve, c’est réel et c’est un vrai cauchemar. Contre mauvaise fois, bonne fortune. En plus, il avait besoin de nouvelle lunette.

Bon je veux bien rester avec toi… Mais commence à me rembourser mes lunettes, on verra après… Je n’ai pas l’habitude qu’on me demande des trucs comme ça, alors tu sais que je demanderais beaucoup plus d’argent… sauf si tu utilise mes services et je voudrais peut-être bien te faire un prix…

Rionel se frotta le menton. Cette fille est dingue, et il espère qu’elle n’habite pas dans cette ville car sinon, les agents immobiliers perdront un client…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth V. Rosemberg

avatar

MESSAGES : 59
EXPÉRIENCE : 2529

Jeu de Rôle
— RELATION SHIP :
— MISSION :
— BLOC-NOTES :

MessageSujet: Re: Qu'y a-t-il de plus fort que la Mort ? [pv]   Dim 10 Juil - 23:54


« Elizabeth. »

Etait-il fou ? Me faire hésiter dans un moment pareil ! La moindre erreur pouvait être dangereuse pour moi. De toute façon, qu'est-ce que ça peut faire que je me change en pleine rue ? C'est pas comme s'ils me regardaient faire !
Puis, c'était trop tard maintenant ! Tu crois que je devrais rester toute en sang et en blessures ? N'est-ce pas mieux sans ? Moi, je préfère !
J'attendais toujours une réponse, mes joues rougissant de plus en plus sous mes doigts fins. Ce n'était pas comme un coup de foudre ou autre, je n'étais pas amoureuse de lui, non. Mon cœur n'avait pas de place pour une autre personne.
C'est juste qu'il me faisait penser à une grosse peluche, avec l'avantage d'être vivant. Et, comme tout enfant qui se respecte, j'aime les peluches.
Mes mains glissèrent de mon visage alors que je le voyais fermer les yeux. Il ne pouvait pas me supporter au point de devoir ne plus me voir ?
Mais, dans ce cas, il ne dira pas oui … Ma peau redevint blanche tandis que la tristesse emportait ma joie. Je baissai les yeux pour observer mes doigts posés sur le sol.
Il ne voudra pas. Et je serais de nouveau seule, assise au milieu du passage.
Il rouvrit ses yeux ocres, prêt à renier ma proposition, sans doute … Et pourtant, au lieu de cela,il accepta de rester avec moi toute la journée.
Je fus tellement heureuse que mes joues rougirent d'un seul coup, et que je bondis à son cou, me serrant tout contre lui comme pour le remercier. Comme s'il venait de me donner un cadeau.
En réalité, il venait juste de rallonger mon espérance de vie de quelques heures.
Son poil était doux, comme celui des peluches qui avaient inondé ma chambre, autrefois. Mais, sa douceur n'égalait pas celle du pelage de mon Lié.
Ce moment d'inattention, m'arracha une larme, qui roula sur ma joue, comme si elle y avait sa place. Je l'essuyai rapidement d'un coup de main, et bondis sur mes jambes, une fois éloignée du loup.
Ma tristesse passagère s'envola tandis que j'offris un sourire à celui qui m'accompagnerait toute cette journée. Tout ce que je voulais pour l'instant, c'était fuir, en effet.
Je pris la main du loup tout en souriant, les joues rosies par la joie.

''C'est d'accord ! On passe la journée ensemble, et je te paierai, même si ce n'est pas vraiment mon argent. Mais, du moment que c'est de l'argent, qu'importe à qui il appartient, n'est-ce pas ? Si je recouvre mes pouvoirs avant la nuit, laisse-moi te faire un petit cadeau, d'accord ? Bien sûr, si tu ne désires pas cette chose, alors je ne te la donnerai pas. Si tu veux de l'or, nous irons en prendre à Père, ça ne lui fera pas de mal.''


Bien entendu, je ne précisai pas que cette partie était la plus dangereuse et folle. Mais c'était faisable, je l'avais déjà fait énormément de fois. Ce n'est pas comme si Père pouvait faire quelque chose contre moi.
Mon sourire s'agrandit alors que je tirais sur son bras pour l'emmener avec moi. Je voulais partir le plus vite possible, loin de cet endroit. Et courir avait toujours été plus rapide.
La robe était un peu lourde, ce qui me parut étonnant. Alors que d'habitude, j'aimais bien la porter, là, il me fallait changer.
Je me concentrai sur le bleu et l'or, les formes. J'avais si peu de pouvoir, c'en était désespérant. Mais, la robe changea petit à petit. Elle devint un simple maillot vert et une jupe courte. C'était mieux ainsi, et je passai plus inaperçue.
Maintenant, il fallait trouver un marchand de lunette pour le loup. J'avais même une petite idée de comment arnaquer chaque vendeur. Je l'avais déjà fait avec mon Lié, et ça marchait plutôt pas mal ! Mais pour cela, il ne fallait pas avoir peur de courir. Et oui. ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.calameo.com/read/00027477902b84ecbdaf1
Rionel Lenoir

avatar

MESSAGES : 50
ÂGE : 24
EXPÉRIENCE : 2469

Jeu de Rôle
— RELATION SHIP :
— MISSION :
— BLOC-NOTES :

MessageSujet: Re: Qu'y a-t-il de plus fort que la Mort ? [pv]   Sam 23 Juil - 13:56

Rionel se demandait bien s’il avait bien fait d’accepter la proposition de cette jeune femme étrange. Il aurait dut partir, mais l’appât du gain le retenait ici. La jeune femme lui sauta au cou lors qu’il accepta de rester avec elle, et puis elle sautilla devant lui. Rionel commençait à se demander si elle ne simulait pas ses blessures, juste pour le dépouiller ou… l’éliminer… Le Nyra commençait à se poser des questions, sa paranoïa commença à le titiller.

Si cette femme était envoyée par quelqu’un qui voulait me tuer… Je devrais faire attention… Si elle tente la moindre chose contre moi, je n’hésiterais pas à la tuer…

«… Si tu veux de l'or, nous irons en prendre à Père, ça ne lui fera pas de mal. »

« Père » ? Elle a donc de la famille… Mais Rionel n’avait rien pour vérifier ses dires. Il ne savait même pas son nom, d’un coté, elle non plus. On verra bien plus tard si elle veut bien lui donner son nom. En tout cas, le loup-garou ne lui dira rien sur lui, rien sans qu’elle lui demande directement. Et encore, s’il voudra bien lui dire la vérité…
Rionel se redressa et suivi lentement la jeune femme. De tout façon, qu’elle soit amie ou ennemie, il aura de l’argent de tout façon. Bien qu’elle aye encore changer de vêtements, Rionel resta de marbre.

-Si vous voulez, vous pourrez me les rembourser directement… Bien que les lunettes noires ne se vendent pas partout, je doute qu’on en trouve ici…

Rionel tourna la tête, et vit une boutique… de lunettes et autre trucs pour le désert…

… Mais il y vraiment de tout dans cette ville !!! Sans attendre, Rionel rentra dans la boutique et commença à chercher des lunettes.

Rionel adorait VRAIMENT cette ville, et le Nyra pouvait prendre plusieurs paires de rechange. De toute façon, ce n’était pas lui qui payait… Le Nyra sortit de ses esprits et des prix, la jeune femme n’en aurait pas profitée pour se faire la malle tout de même ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth V. Rosemberg

avatar

MESSAGES : 59
EXPÉRIENCE : 2529

Jeu de Rôle
— RELATION SHIP :
— MISSION :
— BLOC-NOTES :

MessageSujet: Re: Qu'y a-t-il de plus fort que la Mort ? [pv]   Mer 3 Aoû - 20:00


« Elizabeth. »
Etonnant, n'est-ce pas ? Mais plus Darkness se rapproche de cet endroit, moins je sens la douleur. Et je recouvre mon pouvoir grâce à lui. Il doit être vraiment près maintenant.
Le loup m'échappa, sans même que je puisse protester et lui dévoiler mon plan. Croirait-il que je me suis enfuie ? Mais quel débile aussi ! Ainsi se précipiter chez l'ennemi ! Et comment veut-il que je gère les choses s'il est si impulsif ?!
Après avoir fais sortir ma colère en battant des bras et en tapant des pieds (tout en ignorant les regards choqués des passants), j'entrai dans le magasin dans la peau de ma petite sœur. Une adorable petite garce. ♥
Je ne pris même pas la peine de fermer la porte derrière moi. Au passage, j'attrapai le bras du loup et l'emmenai à ma suite, vers le comptoir.
L'homme qui tenait la boutique releva la tête et fut légèrement choqué de voir ici la grande Lucy Von Rosemberg. Qu'ils haïssent tant, tous autant qu'ils sont.

« Oh ! Mademoiselle Von Rosemberg, quelle surprise de vous voir ici. Que voulez-vous ? »
''D'après toi ?! Je ne suis pas venue ici pour qu'on m'emmerde ! Prends ce que veut mon ami, je n'ai pas que ça à faire moi !''
« Votre ami ? »
''Il est pas assez grand pour que tu le vois ?! Allez ! Plus vite !''


Les yeux de l'homme restèrent un moment figés sur le loup, qui, pour cette occasion, n'en était plus vraiment un. Là où l'on pouvait apercevoir ses poils et son corps de loup, il n'y avait plus que peau et corps d'homme.
Lucy a toujours eu des copains bizarres, mais elle n'a jamais ramené de loup à la maison. Je n'imagine même pas ce que Père dirait. Peut-être ferait-il un arrêt cardiaque ?
Je lançai les lunettes au marchand. Il fallait que l'on se dépêche, avant que ma magie ne soit totalement épuisée !
Il nous rendit les lunettes après avoir compté combien ça nous ferait à payer. Mais, il était bien connu que Lucy ne payait jamais les marchands elle-même.

''Envois une lettre à mon père, il paiera sous peu.''
« Au revoir, Mademoiselle Von Rosemberg. »


Tape sur le système le vieux.
Je courus en emportant mon ami derrière moi. Il fallait vite que l'on se couvre des regards. De toute façon, c'était bien connu que Lucy n'aimait pas attendre pour certaines choses. Si je n'avais pas été sa sœur, je ne pourrais pas la juger de la sorte, mais elle est bel et bien une putain à mes yeux.
Une fois à l'abri des regards indiscrets, je nous rendis nos apparences. Je tendis les lunettes au loup et reculai de quelques pas. J'eus beau essayer de me masser les tempes pour me calmer, je ne pouvais m'empêcher de lui en vouloir.
Une fois de plus, je battis des bras tout en tapant des pieds, les poings serrés. Comment avait-il pu oser me faire ça à moi ? Tout foutre en l'air d'un claquement de doigt. Quel idiot.

''T'es débile ou quoi ?! Comment veux-tu que je te paies des choses si tu me laisses pas t'expliquer mes plans pour ne pas avoir à payer ?! J'ai pas d'argent véritable sur moi pour le moment alors évite de tout faire foirer à chaque fois ! Puis d'abord, moi c'est Selty, et arrête de me vouvoyer, je déteste ça ! Je peux te payer pour ça s'tu veux, mais ne le fais plus. Tiens !''


Je lui tendis une pièce d'or de ma réserve en cas de gros besoins. Pour la nourriture par exemple. Là, c'était pour qu'il arrête de m'appeler ''vous''. Ca me faisait tellement penser à mes années de petite noble que je ne supportais pas ça.
Je me retournai une fois qu'il eut prit la pièce et avançai de quelques pas. Ma colère semblait passer quelque peu, même si elle était plutôt paresseuse quand il s'agissait de partir.

''Bon, si tu te tiens bien, je te ferais un petit cadeau, comme je te l'ai dis au début. Mais tiens-toi vraiment bien ! Je ne veux pas devoir te courir après ! Tu m'as promis une journée à mes côtés, tu te rappelles ?! Bon, que veux-tu à présent ? Il y a bien quelque chose qui doit te faire envie, non ?''

En tout cas, j'espérais ne plus avoir besoin de prendre l'apparence de ma sœur. Elle se montrait forte, mais elle avait toujours été faible. Et je n'avais jamais pu la voir. Rien que de savoir qu'elle est ma sœur, même demie, me donne envie de vomir. Je sais bien que tous les soirs, quand elle n'est pas avec un homme, elle pleure sur son sort de pauv' gamine idiote. Je la déteste. Vraiment. Faire d'elle une Vampire n'était peut-être qu'une excuse pour que je ne la tue pas, finalement ? Parce que, nous savons tous bien que Père ne l'a jamais aimé. Après tout, elle ne porte ni mes cheveux argents, ni mes yeux rubis, que j'ai hérité de ma mère. Pourquoi l'aimerait-il alors ? C'était le plus intéressant dans l'histoire. ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.calameo.com/read/00027477902b84ecbdaf1
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qu'y a-t-il de plus fort que la Mort ? [pv]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qu'y a-t-il de plus fort que la Mort ? [pv]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le café doit être noir comme l'enfer, fort comme la mort et doux comme l'amour. [Tous]
» La mort plus forte que l'amour.
» (m) BRANDON QUINN - Lee Andersen - L'amour plus fort que la mort
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣. :: VENRYÄ ; Mystery's Cradle . :: — SEPTEM ; Sandy pyramid .-
Sauter vers: