♣.

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Seule ~ Libre

Aller en bas 
AuteurMessage
Elowyn G.

avatar

MESSAGES : 190
EXPÉRIENCE : 3070

Jeu de Rôle
— RELATION SHIP :
— MISSION :
— BLOC-NOTES :

MessageSujet: Seule ~ Libre   Dim 17 Avr - 19:00

    C'était bien le pied. Moi qui ne voulait que me balader, me voilà plongée dans la pénombre de la nuit. Je n'avais pas vu le temps s'écouler. Tout ce qui m'était arrivé ces derniers mois me laissait encore ébahie. Mes ailes s'étaient guérie, mais j'avais peur. Peur de les utiliser. Peur d'avoir de nouveau mal. Ma frêle tenue ne me protégeait pas du vent glacial. J'étais déjà venue ici et j'avais fais la connaissance d'un jeune homme. Puis, j'avais fais la connaissance d'Aaron. Une image se forma dans ma tête et je rougis sans le savoir. Et mes pensées se dirigèrent vers Ethan. Ce vampire, si gentil, un véritable gentleman. Moi qui l'avait traité d'étranger ...

    J'étais maintenant seule. Enfin, pas réellement. Car il y avait Cyndra. Mon dragon. Nous partagions maintenant nos pensées, nos sentiments et même les contacts physiques. Si elle était touchée, je l'étais également. Mais, ce soir, j'avais envie d'être seule. Inconsciemment, mes pas me conduisirent à la grotte où j'avais dormi avec Ryuu. Je m'arrêta et j'inspirai profondément l'air frai. Un long frisson me parcouru l'échine. Je me dépêcha d'assembler plusieurs brindilles pour en faire un feu. J'aurais dû prévoir quelque chose de plus chaud que mes pauvres vêtements ...

    J'installai les branches et j'essayai d'allumer le feu. Sans grand succès. Je poussa un soupir de lassitude et j'entrai dans la grotte, espérant qu'il n'y ai pas d'ours. Heureusement, la grotte était déserte. Je me roula en boule dans le fond du la grotte, priant le soleil de se lever rapidement ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Seule ~ Libre   Lun 18 Avr - 10:05

    La nuit dure longtemps mais le jour finit par arriver. Proverbe africain

    Cela faisait maintenant bien toute la journée qu'elle arpentait des territoires, marchant tout droit, ne se demandant jamais où la mènerait le chemin. A vrai dire, ses pas la menait bien quelque part, elle savait que chaque pas était une avancée dans son destin. Rencontre ou découverte, elle finirait bien par trouver quelque chose ou quelqu'un. Pour l'instant, elle ramassait sur son chemin des plantes qu'elle laisserait dans son sac faite de feuilles d'arbres. Cela pouvait toujours servir, guérison ou invention, elle pourrait toujours les utiliser. Avec son bâton, elle marchait d'un pas un peu plus rapide.
    Depuis des heures, elle avait la tête penchée vers le sol, admirant chaque brin d'herbe. Quand enfin elle leva la tête, elle se rendit compte d'où elle était. Antelly Elle sourit légèrement, ici, une plaine si vaste, si herbassée. Sans s'en rendre compte, le jour s'était éteint, laissant la lune éclairer ses pas, et elle, se changeait aussi en quelqu'un d'autre, sans s'en rendre compte non plus. Elle devint à présent une petite elfe, les oreilles bien voyantes, pointues et raffinées. Ses cheveux se rallongèrent, d'un châtain clair, tournant au blond cendré. Habillée d'une robe légère, verte, ornée d'une fleur rose, vivante. (Avatar)
    Elle se mit à courir, ses pas la menait bien quelque part, elle le sentait et se laissait faire. Un rire retentit du fond de sa gorge, un rire fou, un rire qui aurait fait peur tellement il était inattendu. Mais les animaux adoraient ce rire, car ils le connaissaient, d'entre mille. Ce rire, ils l'adoraient. Un petit animal bondissant vint la rejoindre, et tournicotait autour d'elle. Elle riait de plus belle, et l'animal finit par s'en aller. La nuit se faisait de plus en plus, et elle arrivait à une grotte. Elle sentit, et apercevant une odeur étrangère, elle étouffa un petit rire. Elle laissa tomber son sac, et son bâton gracieusement sans faire de bruit. Cette grotte était normalement habitée d'un gros ours, mais il n'était pas là. Sa découverte ne la trompait pas : il y avait quelque chose ou quelqu'un qui le dérangeait pour qu'il revienne dormir dans sa somptueuse caverne. Bien blottie dans les bras de la pierre, sur le sol frais de cette grotte, une jeune fille dormait.
    Lastalaica s'approchait, elle caressa la joue de la fille. Elle fit un grand sourire. Sans la déranger de son sommeil, elle se recula, s'asseyait et continuait à l'observer.

    « Jolie petite Falariel, que tu es fascinante. »
Revenir en haut Aller en bas
Elowyn G.

avatar

MESSAGES : 190
EXPÉRIENCE : 3070

Jeu de Rôle
— RELATION SHIP :
— MISSION :
— BLOC-NOTES :

MessageSujet: Re: Seule ~ Libre   Mar 19 Avr - 1:31

    Même dans son sommeil, son corps frêle tremblait de froid, ses dents claquaient légèrement. Ses minces vêtements ne pouvaient la protéger du sol glacial de la grotte et encore moins du vent de l'extérieur, qui émettait un cri perçant. Elle avait un sommeil agité et une sueur froide perla sur son front.

    Cela semblait si réel ...
    Ce ne pouvait tout simplement pas être un rêve. Elle entendait si clairement les pas qui s'approchait. Et inconsciemment, elle savait de qui il s'agissait. Comme si ce bruit lui rappelait quelque chose de familier, quelque chose qui avait bercé ses rêves d'enfant. Ce bruit, ce frottement des souliers contre le sol de pierre, le mouvement délicat des ourlets de sa tunique. Le grincement de la porte. Elle ne voulait pas ouvrir les yeux, elle ne voulait pas le voir. Elle avait peur. Peur de se rappeler. L'odeur du tabacs lui chatouilla les narines et elle plissa le nez. Elowyn entrouvrit les yeux. Cette longue chevelure enflammée, comme la sienne, se balançait doucement sous un vent qui entourait l'homme. Il restait là, à la fixer. Comme s'il attendait une réaction de sa part. Pourtant, elle ne bougeait pas. Elle ne voulait pas le voir. Elle ne voulait pas se souvenir ...

    J'ouvris les yeux subitement. Je fixa un bon moment le plafond de la grotte, avant de ressentir la douleur de mes ailes et la raideur de mes muscles, après avoir sommeillé sur un sol dur et froid. Je leva la tête et mes yeux rubis se posèrent sur une elfe, non loin. Je fus debout en moins de deux, brandissant mon poignard. Qui était-elle et depuis combien de temps était-elle là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Seule ~ Libre   Mar 19 Avr - 13:06

    Le sommeil de la petite falariel était perturbé. Depuis qu'elle était entrée dans la grotte, Lastalaica sentait la fille se raidir dans son sommeil, elle sentait aussi la peur. Mais il y a tellement de peurs qui existent. Avait-elle peur de La' ? En tout cas, Lastalaica, toujours assise en train de l'observer, ne bougeait pas d'un poil. Ce ne fut que lorsque la jeune falariel sauta de ses deux pieds, en brandissant son arme, un poignard, que Lastalaica bougea. Oui, elle bougea sa tête vers elle, un peu plus en hauteur et la dévisagea. Menacer Lasta ? Quelle idée encore. Elle eut un petit rire, puis pris son sac entre ses deux mains. Elle remarqua que cette humanoïde avait un petit soucis... d'ailes par exemple ?! De plus, son sommeil avait eu l'air d'être dur sur le sol de cette grotte, car son saut et ses expressions étaient raides. Tranquillement, silencieusement, Lastalaica fouillait dans son sac pour y trouver certaines plantes. Elle en sortit un petit récipient, avec un pilon, et commença a sélectionner des feuilles. Une grande feuille marron en sortit, elle sentit, eu un air de dégoût, en prit une autre qu'elle sentit encore, et qu'elle mit dans le mortier. Elle choisit encore quelques plantes, puis en vint une, plus belles que toutes les autres. Une vraie beauté. C'était une fleur rose, qui brillait. Elle caressa le contour des feuilles, et la fleur s'ouvrit. A l'intérieur, se blottissait une petite perle nacrée. Avec un rire fou, un rire de découverte, Lala mit cette perle dans le mortier, délicatement. Alors c'est à ce moment là qu'elle ferma son sac et commença à écraser les plantes dans le récipient.
    Elle écrasait chaque centimètre de plantes, elle était concentrée. Rien ne pouvait la déranger à présent. Sa main s'activait rapidement, si rapidement qu'on en perdait la tête. Elle regarda alors la Falariel.

    « Pas d'ailes, pas de falariel ! »
Revenir en haut Aller en bas
Elowyn G.

avatar

MESSAGES : 190
EXPÉRIENCE : 3070

Jeu de Rôle
— RELATION SHIP :
— MISSION :
— BLOC-NOTES :

MessageSujet: Re: Seule ~ Libre   Dim 15 Mai - 20:17

    J'observai l'elfe. Elle semblait ne pas me vouloir de mal. J'abaissai mon poignard, que je rangea ensuite dans son fourreau. Elle cherchait quelque chose dans son sac. Elle sortit un récipient qui semblait contenir des feuilles. Je m'approcha, curieuse. Je resta quand même à un certaine distance de l'elfe, on ne sait jamais. Que cherchait-elle au juste ? Et que me voulait-elle ? Je resta silencieuse, pour ne pas la déranger durant son travail. Quand elle sortit la magnifique fleur de son sac, je ne pu séparer mon regard de cette dernière. La fleur semblait briller comme une étoile. L'elfe caressa délicatement les pétales de la fleur, qui s'ouvrit lentement, découvrant la magnifique petite perle qui se cachait à l'intérieur. L'elfe prit la perle et la mit dans le mortier et elle commença à écraser les plantes. J'observai son travail. Dans le fond de mon cœur, j'espérais qu'elle m'en apprenne plus sur les plantes. La main de l'elfe était agile, elle écrasait chaque centimètre des plantes et des feuilles. Elle leva soudainement son regard sur moi et je recula légèrement. « Pas d'ailes, pas de falariel ! » Comment pouvait-elle savoir ?

    La jeune falariel resta silencieuse. Elle ne pouvait détacher son regard de l'elfe. Elle se demandait comment l'elfe avait su pour son problème. Elle en avait parlé à personne, sauf à son compagnon et la sœur de ce dernier. Elowyn se souvint qu'elle n'était pas la seule créature à posséder des pouvoirs. La question se transforma donc : Pourquoi l'elfe voulait-elle l'aider ? La Falariel n'était encore qu'une inconnue pour l'elfe.

    - Qui êtes-vous et pourquoi voulez-vous m'aider ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Seule ~ Libre   Dim 15 Mai - 21:04

    Toujours avec énergie, elle écrasait les plantes, rajoutait quelques herbes. Puis elle s'arrêtat un instant, se mit à l'entrée le grotte. Sans dire un mot, concentrée comme dans une transe, elle sortit une plante bizarre, qui faillit lui mordre le doigt lorsqu'elle le prit. La plante avait une bouche et des dents. Et lorsque la plante cria, on pu voir sa langue. Lastalaica avait l'habitude de ces bêtes-là, et de leurs cris stridents, à vous en percer le tympan. Très vite, elle pince son cou avec deux doigts, et la plante sortit de sa bouche un liquide en toussant qui vint dans le récipient. Elle remit la plante dans son sac. Sortant très vite à la lumière du jour, elle déposa rapidement le mortier au sol et courut à l'intérieur de la grotte. On comprit ce geste quelques dixièmes de secondes plus tard, quand tout explosa à l'intérieur. Le contenu laissa une fumée s'échapper, mais Lastalaica ne s'en soucia pas. Elle revint vers la Falarielle. Elle fit le tour de la jeune femme. A l'oeil, elle inspecta ses ailes et se permit de les toucher. Bien évidemment, elle ne toucha pas en premier le point douloureux. Un sourire s'esquissa sur son visage. Elle avait l'air de voir des ailes en forme. Puis vint le moment de toucher la blessure. Sans réfléchir, comme machinalement, elle tata les contours, et mit le doigt dedans. Anticipant la réaction de la femme, elle se recula et partit vers l'entrée de la grotte. A la vue de cette dernière, elle goutta le sang qui était sur son doigt. Comme une évidence pour elle, cette découverte lui permit de savoir qu'il lui fallait ajouter encore une dernière plante. Elle alla la prendre et la rajouta a la mixture. Elle avait très bien entendu ce qu'elle disait mais ne répondait pas, trop concentrée.
    Après quelques instants à observer la préparation, elle parla a la Falariel, sans la regarder.

    « Cela va faire mal, très mal. Mais si vous attendez, vous souffrirez... à l'agonie. »

    Ces derniers mots, elle les avait prononcés en se retournant vers elle, le regard troublant. Comme cherchant dans sa mémoire, elle lui dit, calmement, presque sereinement.

    « Oh! Une fois j'ai soigné une elfe qui possédait des plus petites ailes que vous. Elle avait une blessure qui faisait à peine ma main. Elle avait trop peur que je lui touche sa blessure, elle était jeune... Soupir Puis cela s'est infecté, des gnomes des bois l'ont mordus aussi - vous savez ils adorent ces petites blessures, elles ont un gout sucré! Et puis elle a souffert... Elle restait des journées entières à crier sa douleur. Elle m'a suppliée de la soigner. Mais la pauvre, c'était bien trop affecté, et on lui a amputé l'aile... Ahlala. Sacrée petite. »
Revenir en haut Aller en bas
Elowyn G.

avatar

MESSAGES : 190
EXPÉRIENCE : 3070

Jeu de Rôle
— RELATION SHIP :
— MISSION :
— BLOC-NOTES :

MessageSujet: Re: Seule ~ Libre   Dim 15 Mai - 22:01

    Je la regarda faire. Elle semblait complètement m'ignorer. Quelle preuve de gentillesse. Je m'installa confortablement en position assise, la tête ailleurs. Ce qu'elle faisait ne m'intéressait plus. Quand soudain un cri strident attira mon attention vers l'elfe. Était-ce elle qui avait produit ce son ? Je vis alors une plante ... avec une bouche et des dents. Je fus répugnée et je tourna la tête vers l'un des murs de la grotte. La douleur de mes ailes me revint et je grimaça. J'entendis une explosion. Mais d'où venait-elle ? Mon regard se posa sur le mortier, à l'extérieur de la grotte, où une légère fumée noire s'élevait. Quand l'elfe s'approcha, je fis un gros effort pour ne pas m'enfuir, loin, très loin. Elle alla même jusqu'à toucher à mes ailes. Puis, elle toucha le point sensible, la blessure. Je ne sais pas ce qu'elle m'avait fait, mais une douleur atroce m'arracha un cri. La douleur était devenu intense, trop intense. Comme le jour où la blessure s'était faite.

    « Cela va faire mal, très mal. Mais si vous attendez, vous souffrirez... à l'agonie. » La Falariel lui jeta un coup d'œil à l'elfe, qui commençait sérieusement à lui faire peur. Rien ne pouvait faire plus mal que la douleur qu'elle ressentait en ce moment. L'Elfe se mit ensuite à lui raconter l'histoire d'une jeune elfe dotée d'ailes. Une horrible histoire. Elowyn porta sa main à sa bouche, les larmes coulant sur ses joues. L'Elfe ne semblait même pas affectée par cette histoire.

    - S'il vous plait, arrêtez cette douleur ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Seule ~ Libre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Seule ~ Libre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je n'aime pas manger seule! [libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» La lune pour seule compagnie | libre |
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣. :: RONCËLYON ; Little dangerous paradise . :: — ANTELLY ; Central plain .-
Sauter vers: